Echium vulgare L. 1753


Vipérine commune
Vipérine vulgaire
Serpentine
Herbe-aux-vipères
Langue-d'oie

.cn : 蓝蓟
.cz :
Hadinec obecný
.de :
Gemeiner Natternkopf
.dk : Almindelig Slangehoved
.es : Viborera
.fi : Kyläneidonkieli
.it : Lingua di bove
.jp : シベナガムラサキ
.nl : Slangekruid
.sk : Hadinec obyčajný
.uk : Blueweed

Echium vulgare, Vipérine commune, Vipérine vulgaire, Serpentine, Langue-d'oie, Herbe-aux-vipères ...

La Vipérine commune est une plante bisannuelle à tige dressée haute de 30 à 80 (100) cm, tige généralement très rameuse. Echium vulgare, Vipérine commune, Vipérine vulgaire, Serpentine, Langue-d'oie, Herbe-aux-vipères ... La tiges et les rameaux sont pleins, lisses et de section ronde, l'ensemble couvert de poils espacés, rudes, hérissés, piquants mais non urticants. Plante bisannuelle qui va passer une première année sous la forme d'une rosette basale qui emmagasine tous les nutriments nécessaires pour que la deuxième année la plante émette la tige florale propre à développer les futures graines. Si les conditions de développement de la première année n'ont pas été satisfaisante, le développement de la Vipérine pourra s'étaler sur trois ou quatre années le temps de constituer les réserves nécessaires à la floraison.

Les feuilles à la base de la plante sont disposées en rosette, elles sont pétiolées, ovales, lancéolées. Les caulinaires sont alternes, sessiles à base simple et bien plus étroites. Toutes sont oblongues-lancéolées et présentent une nervure centrale saillante, bien visible aussi bien sur l'avers que sur le revers, par contre les nervures latérales sont à peine décelables.
Leurs deux faces sont velues, poilues. Le limbe est mince, à bord lisse et sommet pointu. Les bractées situées sous les fleurs sont étroites.

La floraison intervient du mois de mai au mois d'octobre.

Les fleurs sont généralement de couleur roses à l'ouverture du bouton, elles virent ensuite au bleu vif violacé. Elles sont portées par un pédoncule court et poilu, toutes regroupées en cymes formant un épi, une panicule oblongue. La corolle zygomorphe s'évase en entonnoir formé par 5 lobes de longueur inégale. Le calice, lui aussi velu (hispide), est plus court que la corolle, il est divisé presque jusqu'à la base.

Chaque fleur compte 5 étamines et 1 pistil. Toutes les étamines à filets plus ou moins velus rouges et anthères jaune brunâtre sont saillantes et de longueurs différentes. Le pistil ne présente qu'un seul style bifide.

Les fruits à quatre parties, tetrakènes, sont totalement cachés au fond du calice.

La Vipérine est une espèce pionnière très fréquente des terres abandonnées, friches, rocailles, remblais, bord des routes, partout en France, Europe, Asie occidentale ... de la plaine et jusqu'à 2000 mètres d'altitude. C’est une plante très mellifère qui attire toutes sortes d'insectes, avides de nectar.


Règne : Plantae
S/Règne : Viridaeplantae
Classe : Equisetopsida
S/Classe : Magnoliidae
Sup/Ordre : Asteranae
Ordre :
Boraginales
Famille : Boraginaceae
S/Famille : Boraginoideae
Tribu : Lithospermeae
Genre : Echium

Recherche



Echium vulgare, Vipérine commune, Vipérine vulgaire, Serpentine, Langue-d'oie, Herbe-aux-vipères ...
Echium vulgare, Vipérine commune, Vipérine vulgaire, Serpentine, Langue-d'oie, Herbe-aux-vipères ...
Echium vulgare, Vipérine commune, Vipérine vulgaire, Serpentine, Langue-d'oie, Herbe-aux-vipères ...

      Le Dico !

anthère (n. fém.) : partie terminale de l’étamine, constituée de quatre sacs polliniques liés par un connectif. RETOUR

cyme (n. fém. du gr. kuma = vague ) : inflorescence dans laquelle chaque axe se termine par une fleur, au-dessous de laquelle il porte un ou deux rameaux (cyme bipare), parfois plus, également terminés par une fleur et ramifiés de la même manière. RETOUR

hispide (adj.) : se dit d’une plante ou d’un organe végétal garni de poils longs, raides et piquants. RETOUR

panicule (n. fém.) : grappe composée de fleurs ou d’épillets comportant plusieurs ordres de ramifications. RETOUR

tétrakène (n. masc.) : groupe de quatre méricarpes formés par le gynécée des Labiées et des Borraginacées. Il n’est pas constitué d’akènes, chaque élément uniovulé ne correspondant qu’à une portion de carpelle. RETOUR

zygomorphe (adj.) : se dit des fleurs symétriques par rapport à un plan. RETOUR


==>> Les autres Fleurs        rouges - blanches - bleues - jaunes - autres

=> tout le glossaire <=       - 06/08/2022 -