ChampYves les CHAMPIGNONS sauvages.

Trametes gibbosa (Pers. : Fr.) Fr. 1838

Tramète bossue
Tramète gibbeuse

- Règne : Fungi - Division : BasidiomycotaS/Division : AgaricomycotinaClasse : Agaricomycètes - S/Classe : AgaricomycetideaeOrdre : Polyporales - Famille : PolyporaceaeGenre : Trametes
Trametes gibbosa
Trametes gibbosa
Chapeau :
de 5 à 20/25 cm de long pour une projection de 4 à 10 cm, peu épais 6 à 7 cm au maximum, en forme d'éventail ou de console, semi-circulaire (dimidié), très finement feutré, zoné de sillons concentriques plus ou moins espacés, blancs à gris en passant par le blanchâtre et le crème ainsi que verdit par les algues sur les parties les plus anciennes, avec à la base, près du support, une bosse plus ou moins importante ;
marge mince, ondulée, plus importante chez le jeune, concolore au reste du chapeau ainsi que veloutée ;
Tubes / Pores :
assez longs, de 2 à 25 mm, généralement formés d'une seule couche, blancs, à paroi épaisse, débouchant sur des pores alignés en lignes radiales, rectangulaires, de tailles assez variables environ 0,4 de large pour 2 à 8/10 mm de long, parfois plus, simulant une ébauche de lames ;
Pied :
inexistant ;
Chair :

peu épaisse, de 1 mm à la marge à 3/4 cm sous la bosse, blanche, compacte, coriace ;

Spores :
sporée blanche, non amyloïde ;
spores lisses, hyalines, cylindriques à très légèrement elliptiques, 2 x 5µm ;
Comestibilité :
non comestible.
Trametes gibbosa

Saprophyte très commun surtout dans le nord de la France, Trametes gibbosa est un polypore que l'on trouve en place toute l'année sur toutes les sortes de feuillus, fréquentant assidûment les souches de hêtres.  Sur une même souche, la Tramète bossue est rarement orpheline. Provoque, à son support, une pourriture blanche, très active. Ce tramète bossu est un polypore pérenne, mais guère plus de deux ans et très vite dégradé par les insectes qui creusent, dans sa trame, de nombreuses galeries.

Carpophore d'aspect assez variable, solitaire ou en groupes, parfois imbriqués, ce champignon se reconnaît d'assez loin par sa couleur blanche, assez uniforme, zoné concentriquement, les vieux exemplaires arborant des nuances de vert dues aux algues, incrustées dans le fin feutrage du chapeau.

La confusion avec Trametes hirsuta est très possible, mais il suffit de retourner le champignon et la forme des pores indique immédiatement l'erreur : ceux de T. hirsuta sont toujours ronds et fins alors que T. gibbosa rectangulaires plus ou moins allongés, jusqu'à former de courtes lames sous la bosse.

Trametes gibbosa
Trametes gibbosa

Basionyme : Merulius gibbosus Pers. (1795)

Daedalea gibbosa (Persoon) Persoon 1801
Polyporus gibbosus (Persoon) P. Kummer 1871
Lenzites gibbosa (Persoon) Hemmi 1939
Pseudotrametes gibbosa (Persoon) Bondartsev & Singer 1944

Extrait -Species Fungorum- 02/2014

Coriole bossu(e)
Tramète bossu(e)

(.de) : allemand : Buckel-Tramete
(.uk) : anglais : Lumpy Bracket
(.dk) : danois : Puklet læderporesvamp
(.hu) : hongrois : Púpos egyrétűtapló
(.lv) : lettonien : Garenporu tauriņpiepe
(.nl) : néerlandais : Witte bultzwam
(.ru) : russe : Tрутовик горбатый, Траметес горбатый
(.se) : suedois : Korkticka
(.si) : slovène : Grbasta ploskocevka
(.sk) : slovaque : Trúdnikovec hrbatý
(.cz) : tchèque : Outkovka hrbatá

Suggestions
Daldinia concentricaDaldinie concentrique
Daldinia childiaeDaldinie de Child
Chondrostereum purpureumStérée pourpre
Daedaleopsis confragosaTramète rude
Daedaleopsis tricolorTramète tricolore
Pholiota lentaPholiote gluante
Pub !!!
Pub !!!

03/03/03 -
29/01/2014 -