ChampYves les CHAMPIGNONS sauvages.

Bolbitius vitellinus (Pers.) Fr. 1838

Bolbitius titubans var. vitellinus (Pers. : Fr.) Courtec. 2008

Bolbitie vitelline
Bolbitie jaune d'œuf

- Règne : Fungi - Division : BasidiomycotaS/Division : AgaricomycotinaClasse : Agaricomycètes - S/Classe : AgaricomycetideaeOrdre : Cortinariales - Famille : BolbitiaceaeGenre : Bolbitius
Réf : C.D.2011
Bolbitie vitelline.
Bolbitie vitelline.
Chapeau :

de 2 à 5 cm de diam, ovoïde, conique puis enfin étalé pour devenir presque plan, à peine mamelonné, non hygrophane ;
marge et bord du chapeau fortement striés ;
cuticule lisse, visqueuse très collante, jaune vif brillant puis ocre jusqu'à pâlir fortement à partir de la marge dans l'âge ;

Lames :
adnées à semi-libres, inégales, moyennement serrées, peu larges, blanches au début puis jaunâtres et vite ocres, brun-rouille à maturité, arête des lames blanchâtre givrée et frangée ;
Pied :
jusqu'à 10 cm de haut, 0,2 à 0,5 de diam., mince, fragile, creux, cylindrique mais légèrement bulbeux à la base, blanc en bas devenant jaunâtre au sommet, entièrement ponctué de fins flocons blanchâtres ;
Chair :
très mince, rendant le chapeau transparent, fragile, presque membraneuse, ni goût ni odeur particulières ;
Spores :
sporée brun rouille clair ;
Comestibilité :
aucune valeur.
Bolbitius vitellinus, Bolbitie jaune d'œuf.

La Bolbitie vitelline ou la Bolbitie jaune d'œuf est un champignon assez commun, que l'on rencontre assez tôt en saison, du mois de mai au mois de novembre, (peut être vue toute l'année si les conditions ne sont pas trop dures) généralement isolé ou en petits groupes sur toutes sortes de débris végétaux en décomposition mais aussi, et surtout : sur fumier de vache ou de cheval, excréments, en prairies, parcs, chemins forestiers fréquentés de cavaliers...

Les dimensions du champignon, comme la plupart des champignons dit coprophiles, sont bien souvent en rapport avec la masse du substrat, mais de toutes façons, la Bolbitie restera toujours d'une taille modeste et d'un aspect fragile.

Champignon plutôt bien caractérisé, ce Bolbitius vitellinus se reconnaît à :

la couleur jaune d'œuf assez vive délavée du chapeau ;
ses lames relativement serrées vite brun-rouille de la couleur des spores, sauf les arêtes qui restent plus claires ;
un pied creux très fragile, ponctué presque entièrement de flocons blanc-jaunâtre ;
autre caractéristique : la cuticule est très visqueuse et le champignon vous « colle » aux doigts.

Bolbitie vitelline.
Bolbitie vitelline.
==> Synonymes, noms vernaculaires autres langues et quelques autres détails de la Bolbitie vitelline sous sa nouvelle appellation officielle :
Bolbitius titubans
(Bull.) Fr. 1838
Suggestions
Clitopilus prunulusMeunier
Hygrophoropsis aurantiaca, Fausse-girolleFausse-girolle
Leucocoprinus birnbaumii, Lépiote jaune des pots de fleursLépiote jaune
Agaric macrospore, Agaric géant des présAgaric macrospore
Hydne roussissantHydne roussissant
Panaeolus papilionaceusPanéole papilionacé
Pub !!!
Pub !!!

19/06/2004 - 2011 - 2012 -