Chapeau :
2 à 7-8 cm. de diam., ovale quand jeune puis largement conique à campanulé, finalement étalé-mamelonné, marge se relevant dans l'âge ;
cuticule sèche, de jaune pâle à jaune citron avec généralement le disque plus foncé (plus forte concentration d'écailles), garnie d'écailles concentriques plus foncées ;
marge largement striée très souvent jusqu'au centre du chapeau, relevée dans l'âge ;
Lames :
libres, serrées, peu larges, jaunâtres  ;
Pied :
3 à 10 cm de haut pour 2 à 5 mm d'épaisseur, jaune, très fragile, généralement élargi et plus foncé à la base, effilé au sommet, sec, pulvérulent surtout à la base ;
anneau jaune, fragile, fugace vite disparu ;
Chair :
très fine, fragile, odeur neutre ou légèrement de champignons, saveur douce ;
Spores :
sporée blanche, lisses, dextrinoïdes, elliptiques, 11-13 x 5-7 µm ;
Comestibilité :
sans doute non toxique, mais on ne goûte pas ... !

Champignon thermophile, solitaire, en groupes ou en touffes, tout de jaune vêtu, très fragile, ne présentant aucune odeur particulière, ce saprophyte fera son apparition, quelque soit la saison, dans :

- pots de fleurs tenus en appartements, (sans porter préjudice à vos plantes bien aimées),
- sur terreaux de serres chaudes,
- ou accompagnant les cultures de champignons.

Il se nourrit de l'humus environnant, disparaît aussi vite qu'il est venu, et dès que les conditions d'humidité et de chaleur seront réunies, il réapparaîtra ;
==> Cette Lépiote jaune est un champignon qui n'existe pas à l'état naturel dans nos contrées.

Ce champignon appartient au genre Leucocoprinus qui se diffère du genre Lepiota par la marge du chapeau qui se relève dans l'âge, rappelant les coprins.

==>> Un autre champignon de nos serres et pots de fleurs :
Leucocoprinus ianthinus
ou Leucocoprinus lilacinogranulosus ou encore Lepiota ianthina.


- Les photos -

Première série de photos, envoyée il y a environ 2 ans pour une détermination par Mr. ----, suite à changement micro et plantage disque, je n'ai plus les coordonnées de cette personne, qu'il me renvoie un mail que je puisse lui rendre la propriété de ces images.

Deuxième série, envoyée en juillet 2005 par Oliver NO (La Rochelle) d'une première poussée de Lépiotes jaunes.

Photo de gauche envoyée par Jean-Michel / Frontignan (34110), août 2018.

Leucocoprinus birnbaumii.
Lépiote jaune, nom vernaculaire français de ce Leucocoprinus birnbaumii.
Leucocoprinus birnbaumii, la lépiote jaune.
Leucocoprinus birnbaumii, Leucocoprinus flos sulfuris
Leucocoprinus birnbaumii.
Lépiote jaune des pots de fleurs

Basionyme : Agaricus birnbaumii Corda 1839

Leucocoprinus flos-sulfuris (Schnizlein) Singer
Lepiota lutea
(Bolt.) Godfrin 1997
Lepiota flammula (Alb. & Schw.) Gillet
Agaricus cepaestipes var. flos-sulfuris (Schnitzlein) Oudemans
Agaricus aureus F.M. Bailey 1913
Lepiota pseudolicmophora Rea 1922
Leucocoprinus luteus (Bolton) Locq. 1945
...

Lépiote jaune des pots de fleurs

(.de) : allemand : Gelbe Faltenschirmling
(.uk) : anglais : Yellow Parasol, Flower Pot parasol, Plantpot Dapperling
(.dk) : danois : Gul parasolhat
(.fi) : finnois : Keltaukonsieni
(.no) : norvégiens : Gulfnokket paraplyhatt
(.se) : suedois : Gul veckskivling


Suggestions
Amanita junquillea, Amanita gemmata. Amanite jonquille
Amanita caesarea, Amanite des Césars.Amanite citrine
Boletus aereus, Bolet bronzé.Bolet bronzé
.Geastrum saccatum
Pub, pour que l'encre du clavier coule à flot !!!

14/07/05 - 17/11/2012 - 11-2014 - 09/2018 -