ChampYves les CHAMPIGNONS sauvages.

Hypholoma fasciculare (Huds. : Fr.) Kummer 1871

Hypholome en touffes

- Règne : Fungi - Division : BasidiomycotaS/Division : AgaricomycotinaClasse : Agaricomycètes - S/Classe : AgaricomycetideaeOrdre : Agaricales - Famille : StrophariaceaeGenre : Hypholoma
Réf : C.D.2011
Hypholoma fasciculare
Hypholoma fasciculare
Chapeau :
de 2 à 6-9 cm de diamètre, globuleux au début puis plan convexe, parfois plus ou moins mamelonné, mince et peu charnu ;
cuticule nue ou avec reste du voile soyeux, couleur du jaune-souffre au jaune-verdâtre, légèrement plus soutenue à roux au centre ;
marge fine, avec reste de cortine chez le jeune, vite fugace ;
Lames :
adnées, fines et serrées, jaune-souffre puis vert-olive plus ou moins foncé ;
Pied :
de 6 à 10 cm de haut, 3 à 7 de diam., assez grêle, cylindrique, sinueux flexueux, concolore au chapeau avec des nuances de roux à la base ; reste de cortine dans la partie supérieure, d'abord blanchâtre, vite salie de brun-pourpre par les spores ;
Chair :
peu charnue, fibreuse dans le pied, tenace, jaune dans le chapeau, roussâtre à la base du pied, odeur peu agréable, saveur terriblement amère ;
Spores :
sporée brun pourpre noirâtre ;
spores lisses, elliptiques 6,5 x 4 µm, pores germinatifs nets ;
Comestibilité :
immangeable en raison de sa forte amertume et de plus, considéré comme toxique !
Hypholoma fasciculare

Cespiteux, le plus souvent en grosses touffes de très nombreux individus, sur bois morts (y compris bois ouvragés) de feuillus comme de conifères, l'Hypholome en touffes est un champignon très commun qui privilégiera ses poussées de l'été à l'automne (mai => novembre), mais en fonction des conditions, rien ne l'empêchera de pointer son nez toute l'année durant.
Bien caractérisé par :

- son mode de vie,
- ses lames jaune-verdâtre vite noircies des spores,
- sa chair d'un beau jaune,
- et surtout son amertume insupportable,
=> difficile donc d'une quelconque méprise avec un bon comestible.

Immangeable en raison de cette très forte amertume, certains auteurs rapportent quand même des cas de troubles graves, d'intoxications dues à ce champignon, pourtant impensable, donc à éviter absolument.

Pub !!!
Pub !!!
Hypholoma fasciculare
Hypholoma fasciculare
Hypholoma fasciculare
Hypholoma fasciculare

Basionyme : Agaricus fascicularis Huds. : Fr. 1778

Pratella fascicularis (Huds. : Fr.) S.F. Gray 1821
Naematoloma fasciculare (Huds. : Fr.) P. Karsten 1880
Geophila fascicularis (Huds. : Fr.) Quélet 1886
Dryophyila fascicularis (Huds. : Fr.) Quélet 1888
Naematoloma subviride (Berk. & M.A. Curtis) A.H. Sm. 1951
Psilocybe fascicularis (Huds. : Fr.) Kühner 1980

Extrait -Species Fungorum- 02/2015

Hypholome fasciculé
Hypholome en faisceau

(.de) : allemand : Grünblättriger Schwefelkopf
(.uk) : anglais : Sulphur tuft
(.bg) : bulgare : Отровна пънчушка
(.cn) : chinois : 簇生垂幕菇
(.dk) : danois : Knippe-svovlhat
(.es) : espagnol : Hifoloma de láminas verdes
(.fi) : finnois : Kitkerälahokka
(.hu) : hongrois : Sárga kénvirággomba
(.it) : italien : Zolfino ; Falso chiodino
(.jp) : japonais : ニガクリタケ
(.lv) : lettonien : Rūgtā sērsēne
(.nl) : néerlandais : Gewone Zwavelkop
(.no) : norvégiens : Besk svovelsopp
(.pl) : polonais : Lysiczka trująca ; Maślanka wiązkowa
(.ru) : russe : Ложноопенок серно-желтый
(.se) : suedois : Svavelgul slöjskivling
(.si) : slovène : Navadna žveplenjača
(.sk) : slovaque : Strapcovka zväzkovitá
(.cz) : tchèque : Třepenitka svazčitá

Suggestions
Paxillus involutusPaxille enroulé
Scutiger pes-capraePied-de-chèvre
Auriscalpium vulgare,Hydne cure-oreillesCure-oreilles
Hericium cirrhatum, Créolophe onduléCréolophe ondulé
Pseudohydnum gelatinosumFaux-hydne gélatineux
Hericium coralloidesHydne en corail

16/06/2003 - 15/10/2007 -