ChampYves les CHAMPIGNONS sauvages.

Amanita muscaria (L. : Fr.) Lamarck 1783

Amanite tue-mouches

- Règne : Fungi - Division : BasidiomycotaS/Division : AgaricomycotinaClasse : Agaricomycètes - S/Classe : AgaricomycetideaeOrdre : Amanitales - Famille : AmanitaceaeGenre : Amanita
Réf : C.D.2011
Amanita muscaria, Amanite tue-mouches.
Amanita muscaria, Amanite tue-mouches.
Amanita muscaria, Amanite tue-mouches.
Amanita muscaria, Amanite tue-mouches.
Chapeau :
9 à 25 cm de diamètre, globuleux à la naissance, convexe avec l'âge ;
cuticule détachable, d'un beau rouge vif virant parfois à l'orangé ;
les flocons blancs qui couvrent le chapeau (verrues pyramidales) sont les restes du voile général, qui enferme totalement le spécimen lors de son développement primitif ;
Lames :
libres, serrées, ventrues, blanches ;
Pied :
de 10 à 20 cm, blanc, élancé, portant à sa base une volve bien chaussante, caractère propre au genre Amanita ;
un anneau membraneux, blanc, plus ou moins large enserre le pied à mi-hauteur ;
Chair :
ferme, blanche, rouge orangée sous cuticulaire, sans odeur particulière, goût agréable de noisette fraîche ;
==> déjà, les jeunes exemplaires, encore en forme d'oeufs, sont reconnaissables à cette ligne orangée sous cuticulaire ;
Spores :
sporée blanche, non amyloïde ;
spores lisses et blanches, ovoïdes ;
Comestibilité :
Amanita muscaria, amanite tue-mouches.

L'Amanite tue-mouches est "Le" magnifique champignon, si souvent représenté dans nos livres scolaires, bandes dessinées et autres dessins animés ...

Abondante à l'automne, elle vient souvent en bandes de nombreux individus et affectionne les sous-bois plantés de bouleaux et de conifères, sur sol acide, parmi les bruyères mais aussi sous chênes, hêtres, charmes... C'est d'ailleurs un excellent indicateur de bons coins à cèpes, là où pousse l'Amanite tue-mouches poussent le Cèpe de bordeaux ainsi que le Cèpe d'été !

Sans être mortelle, cette Amanite tue-mouches est un champignon très toxique. Une à trois heures après son ingestion, des troubles hallucinatoires et gastriques surviennent (voir syndrome panthérinien)

Amanita muscaria f. flavivolvata, Amanite tue-mouches à voile jaune.
Amanita muscaria (amanite tue-mouches).
amanite tue-mouches, Amanita muscaria.
Amanite tue mouches, Amanita muscaria, coupe.
Amanita muscaria.

==> Intoxications dues à Amanita muscaria, mais aussi A. pantherina et A. gemmata ;
(syndrome panthérinien) :

Environ trente minutes après l’ingestion de l'Amanite tue-mouches apparaissent des symptômes de type neuropsychique. Ce temps de latence peut aller jusqu’à 3 heures. Les toxines responsables de cette intoxication sont : l’acide iboténique, et le muscimol que contient cette amanite mais aussi Amanita pantherina et Amanita gemmata.
Les symptômes de cette intoxication (syndrome panthérinien) se présentent en deux phases, une première avec trouble du comportement, forte agitation, délire, hallucinations... suivie d’une seconde phase dite de sommeil profond ou, dans les cas graves, de coma.
Quelques problèmes digestifs peuvent accompagner cette intoxication : diarrhées, nausées, vomissements.
Pas de traitements ! ...

Amanita muscaria, l'Amanite tue-mouches.

Basionyme : Agaricus muscarius L. 1753

Agaricus nobilis Bolton 1788
Amanita circinnata Gray 1821
Venenarius muscarius (L.) Earle 1909
Amanitaria muscaria (L.) E.-J. Gilbert 1941

Extrait -Species Fungorum-

Fausse oronge

(.de) : allemand : Fliegenpilz
(.uk) : anglais : Fly Agaric
(.bg) : bulgare : Червена мухоморка
(.cn) : chinois : 毒蝇鹅膏菌
(.dk) : danois : Rød Fluesvamp
(.ee) : estonien : Punane kärbseseen
(.es) : espagnol : matamoscas
(.fi) : finnois : Punakärpässieni
(.hr) : croate : Crvena muhara
(.jp) : japonais : ベニテングタケ
(.lv) : lettonien : Sarkanā mušmire
(.nl) : néerlandais : Vliegenzwam
(.pl) : polonais : Muchomor czervony
(.ru) : russe : Мухомор красный
(.se) : suedois : Röd flugsvamp
(.si) : slovène : Rdeča mušnica
(.sk) : slovaque : Muchotrávka červená
(.cz) : tchèque : Muchomůrka červená

Suggestions
Amanita gemmata Amanite jonquille
Clitopilus prunulusMeunier
Hygrophoropsis aurantiaca, Fausse-girolleFausse-girolle
Amanita pantherinaAmanite panthère
Agaric macrospore, Agaric géant des présAgaric macrospore
Hydne roussissant Hydne roussissant
Pub !!!
Pub !!!

15/11/2002 - 08/03/2012 -