Chapeau :
de 2 à 5 cm de diamètre, brun-orange-crème et fonçant avec l'âge, plan au début puis largement convexe, ombiliqué, avec dépression profonde se prolongeant largement dans le stipe ;
surface sèche à moite, farineuse, souvent couverte de squamules apprimées ;
marge légèrement incurvée et onduleuse, érodée dans l'âge, se dédoublant ;
Aiguillons :
de 5 à 7 mm, écartés épais charnus et doux, à peine décurrents, blancs au début, brun-orange-gris clair ensuite ou en cas de meurtrissure ;
Pied :
2 à 6 cm de haut pour 0,5-1,0 cm d'épaisseur, égal à rétréci à la base, généralement central, sec, mat, lisse, glabre, concolore au chapeau ;
Chair :
épaisse, ferme, cassante, blanche fonçant légèrement au contact de l'air, très légère odeur agréable, saveur parfois légèrement amère ;
Spores :
sporée blanche, non amyloïde ;
Comestibilité :
bon comestible.

L'Hydnum umbilicatum, l'Hydne ombiliqué ne serait qu'une simple variété de l'Hydnum repandum, différenciée au microscope par la taille des spores, celles de l'H. repandum étant plus petites.
Comme son plus grand cousin le repandum, il fructifie jusque tard en saison, mais tandis que l'H. repandum est plutôt associé aux pins (ou en mélange), H. umbilicatum tend à se complaire sous un mélange de feuillus aux bois durs.
H. umbilicatum est plus petit, plus mince, un pied souvent centré, un chapeau dentelé, ombiliqué, et l'hyménium non subdécurrent.
De moins bonne qualité gustative que son cousin, il n'en reste pas moins un bon comestible facile à identifier, tout comme son cousin.

Ancienne dénomination : Dentinum umbilicatum (Peck) Pouzar 1956

Hydnum umbilicatum, Hydne ombiliqué
Hydnum umbilicatum.
Hydnum umbilicatum.
Hydnum umbilicatum.
Hydnum umbilicatum.

Suggestions
Agaricus campestris, Agaric champêtre.Rosé des prés
Hygrophoropsis aurantiaca, Fausse-girolleFausse-girolle
Marasmius Oreades, Marasme des Oréades, Faux mousseron.Marasme des Oréades
Tricholome nu, Lepista nuda.Tricholome nu
Pub, pour que l'encre du clavier coule à flot !!!

02/02/03 -