Le Cornouiller mâle est un arbuste à feuilles caduques, peu densément ramifié, pouvant atteindre 8 à 10 mètres de haut.

L'écorce verte puis brunâtre se fissure et se desquame en écailles gris brun jaunâtre (photo 1). Les jeunes rameaux verts présentent une section quadrangulaire, les bourgeons s'en écartent, ils sont petits, fusiformes et finement couverts de poils appliqués.

Cornus mas.

Les feuilles, opposées, simples et très légèrement gaufrées sont ovales (5 à 10 cm de long). Le limbe, arrondi à la base et pointu en son sommet, présente des nervures nettement arquées, il est porté par un pétiole de 5 à 10 mm. La marge des feuilles est lisse, la face supérieure ou avers est vert foncé, l'inférieure est plus claire, toutes deux couvertes de fins poils, principalement à l'aisselle des nervures.

Le cornouiller sauvage est un arbre très précoce et bien avant la feuillaison les fleurs jaunes et hermaphrodite apparaissent dès le mois de février. Cette floraison précoce s'étale jusqu'en avril. Les fleurs, issues de bourgeons globuleux, s'insèrent directement sur les rameaux sous forme de petites ombelles. Chaque inflorescence est comme portée par une corolle formée de quatre bractées disposées en croix. Chaque fleur possède quatre pétales.

26/03/2006; Cette année là, la floraison du Cornouiller mâle tardait un peu.

Rouge vif, luisantes, les cornouilles (noms donnés aux fruits du cornouiller) sont les drupes du cornouiller.
De la taille d'une petite olive (1,5 à 2 cm de long), elles sont mûres dès le mois de juillet.
Comestibles, acidulées, elles peuvent être consommées fraîches ou entrer dans l'élaboration de préparations plus complexes : confitures, fruits au sirop et à l'eau-de-vie... A forte maturité, la pulpe, très parfumée et sucrée, peut être mise à fermenter pour donner le vin de cornouilles.

Très résistant au froid (jusqu'à -30°C) on trouve principalement cet arbuste dans l'Est de la France, en lisières des forêts et sous couvert de forêts claires de feuillus.
Il peut être aussi planté en bordures de routes ou en ornementation dans les parcs et jardins où il préfère les sols frais et calcaires..

Cette belle espèce ornementale présente la particularité d'un bois rougeâtre à grain fin très dur et très résistant (son nom du latin Cornus = corne pour bien mettre en évidence cette dureté du bois). On l'utilisait autrefois dans la fabrication de manches d'outils, échelles, pièces d'engrenage et de tournage.

Le Cornus mas en pleine floraison ! Très discret cet arbuste.
l'écorce se desquamant de Cornus mas, le Cornouiller mâle
Les fruits du Cornouiller mâle encore verts, 2/3 semaines pour qu'ils soient bien rouges.
Cornouiller mâle, Cornus mas, Cornouiller sauvage, Cornier, Cornelier.

Qques Autres langues :

.cz : Dřín jarní
.da : Kirsebær-kornel
.de : Kornelkirsche
.fi : Punamarjakanukka
.hr : Tvrdi drijen
.hu : Húsos som
.nl : Gele kornoelje
.po : Dereń jadalny
.ro : Corn
.sk : Drieň obyčajný
.sv : Körsbärskornell
.uk : Cornelian Cherry