Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Google +
You Tube
Facebook
Twitter

  Champignon :
 

Laetiporus sulphureus (Bull.) Murrill 1920
Polyporus sulfureus

 

Polypore soufré

   Laetiporus sulphureus, Polyporus sulphurus.   Laetiporus sulphureus.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
Ordre : Polyporales
Famille : Fomitopsidaceae (SIF)
ou Polyporaceae (INPN)
Genre : Laetiporus
Photo © ChampYves  

 

Chapeaux :

 

sessiles, multiples, pour chacun d'entre-eux de 10 à 30 cm de diamètre et 1 à 4 cm d'épaisseur, souvent étagés, jaunes puis orangés, glabres, pruineux ;
marge irrégulière, incurvée, ondulante, jaune soufre ;

Pores / Tubes :

 

courts de 1 à 4 mm, paroi mince, jaunes ;
pores concolores, très fins de 2 à 4 mm, arrondis-anguleux ;

Pied :

 

inexistant ;

Chair :

 

de 1 à 3 cm d'épaisseur, molle, juteuse et orange chez les jeunes, dure, raide, cassante, pâle sur les vieux sujets ;
odeur fongique très agréable, saveur acidulée ;

Spores :

 

sporée blanchâtre crème non amyloïde ;
spores sans pores germinatifs, lisses, incolores, elliptiques, 5/7 x 4/5 µm ;

Comestibilité :

 

comestible...

 

Laetiporus sulphureus, un champignon parasite ou saprophyte qui colonise, parfois de manières spectaculaires, les troncs de toutes sortes d'espèces de feuillus, très rarement de conifères et le plus souvent en hauteur. Un champignon qui provoque à son hôte une pourriture cubique rouge, il est relativement précoce et fait ses premières apparitions dès le mois de (avril) mai pour se terminer en octobre / novembre.

Ses chapeaux cespiteux en masses peuvent atteindre plusieurs kilos. Sur un substrat horizontal, telle une souche, ce champignon peut se former en rosette (voir n° 33 Spécial Champignons Magazine p.16).
Ce champignon était classé autrefois dans le genre Polyporus, maintenant il est entré dans le genre Laetiporus, genre caractérisé par des chapeaux multiples, imbriqués, sessiles, et à pores jaunes.
Un champignon si souvent bousculé qu'il a généré une synonymie longue comme le bras, quelques dizaines, voir pour s'en convaincre la page de SIF :
http://www.speciesfungorum.org/Names/GSDSpecies.asp?RecordID=299348

==> Quelques autres photos du Polypore soufré <==

Le polypore soufré est un champignon comestible même si certains ouvrages le qualifient de non comestible. Pour les qualités de bouche, idem, les avis divergent et aucun auteur ne se lance réellement. Alors bien sûr, j'ai un peu fouillé et ho !!! surprise, suis même tombé sur un site au Canada : http://www.myconord.com/ qui pour quelques dizaines de $ vous vend des billots ensemencés ... de ce polypore soufré ! Je suppose donc que c'est bien pour les manger ! Non !
Je vous donne un aperçu de la page WWW et sans aucune pub de ma part :

Polypore soufré

Un champignon charnu et spectaculaire.
C’est un champignon fréquent au Québec. Charnu, savoureux, soyeux et ferme, les américains le surnomment “chicken of the woods”.
Dans de bonnes conditions, les billots ensemencés produiront en fin d’été et en automne, en touffes abondantes, durant 4 à 5 ans.

Ainsi donc les Américains le nomment " Poulet des bois ", ce ne doit pas être si mauvais. Donc j'ai essayé et allez voir le résultat : Polypores soufrés panés : chicken of the woods.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Agaricus speciosus Battarra 1755
Boletus citrinus J.J. Planer 1788
Boletus sulphureus Bull.1789
Polyporus sulphureus (Bull.) Fr. 1821
Polypilus sulphureus (Bull.) P. Karst. 1881
Polyporus cincinnatus Morgan 1885
Leptoporus sulphureus (Bull.) Quél. 1888
Grifola sulphurea (Bull.) Pilát 1934
Grifola sulphurea f. conglobata Pilát 1936
Sulphurina sulphurea (Quél.) Pilát 1942
Laetiporus sulphureus f. conglobatus (Pilát) Bondartsev 1953
Laetiporus sulphureus f. aurantiacus (Pat.) Bondartsev 1953
Cladoporus sulphureus (Bull.) Teixeira 1986
Laetiporus cincinnatus (Morgan) Burds. 1998

... parmi quelques dizaines.

Polypore à pores jaune-vif

(DE) : allemand : Schwefelporling, Gemeiner Schwefelporling 
(UK) : anglais : Chicken mushroom, Chicken of the woods
(BG) : bulgare : Cярна гъба
(DK) : danois : Svovlporesvamp
(ES) : espagnol : Políporo azufrado
(FI) : finnois : Rikkikääpä
(HU) : hongrois : Sárga gévagomba
(IT) : italien : Poliporo sulfureo
(LT) : lituanien : Valgomoji geltonpinte
(NL) : néerlandais : Zwavelzwam
(NO) : norvégiens : Svovelkjuke
(PL): polonais : Zółciak siarkowy
(RU) : russe : трутовик серно-жёлтый
(SK) : slovaque : Sírovec Obyčajný

19/05/03 -
01/2012 -

 



 

Polypore soufré

 





 

Laetiporus sulphureus, Polyporus sulfureus, le Polypore soufré.

 





 

Laetiporus sulphureus ou Polyporus sulfureus.


Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -