Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Google +
You Tube
Facebook
Twitter

  Champignon :
 

Merulius tremellosus Schrad. : Fr. 1794

 

Mérule tremblante
Mérule tremblotante

Merulius tremellosus. Règne : Fungi
Division
: Basidiomycota
S/Division
: Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
Ordre : Polyporales
Famille : Meruliaceae
Genre : Merulius
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Particularité :

 

sur bois, soit en croûte totalement adhérente au support, soit en console gélatineuse ou en encore en agrégats difformes, noduleux ;
revêtement - dessus du champignon - blanchâtre à rose-orangé légèrement duveteux, feutré, hirsute ;

Pores :

 

couche fertile tapissée de pores, généralement plissés radialement, ocre, rose, saumon ;

Pied :

 

inexistant ;

Chair :

 

de faible épaisseur, molle, gélatineuse, élastique ;

Spores :

 

sporée blanche non amyloïde ;
spores hyalines, lisses, 4 x 1,5 µm ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

 

Un champignon peu courant, la mérule tremblante ou tremblotante, doit son nom à la finesse et consistance de sa chair qui le fait trembloter au moindre mouvement du support ou souffle d'air.

On trouve la Mérule tremblotante soit en consoles en forme d'éventail de quelques centimètres de projection, soit en croûtes de plusieurs carpophores soudés épousant et recouvrant le substrat en larges plaques.

Merulius tremellosus, un champignon saprophyte, elle fréquente troncs et souches de diverses feuillus (assez rare sur conifères), surtout hêtres mais aussi bouleaux, aulnes, peupliers..., agent de la carie blanche, de la fin de l'automne au début de l'hiver, mais toujours en périodes très arrosées et fréquentant les souches bien décomposées et parfaitement imprégnées d'eau.

Et qu'en dit le dico :
Mérule : n. fém. Espèce de Champignons basidiomycètes voisine des polypores, de consistance molle, à hyménium irrégulièrement canaliculé (Canaliculé : creusé d’un ou de plusieurs sillons longitudinaux).


D'autres photos de la mérule, les synonymes, les noms dans les autres langues ...
=> Phlebia tremellosa, la suite de Merulius tremellosus.

20/11/03 -

 

 





Merulius tremellosus.





Mérule tremblotante.






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -