Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Phellinus tuberculosus, Phellinus pomaceus.
15/10/2011
 
Phellinus tuberculosus.
17/11/2016
 
Phellinus tuberculosus
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Phellinus pomaceus (Pers.) Maire 1933
Phellinus tuberculosus (Baumg.) Niemelä 1982

 

Polypore des vergers
Phellin des arbres fruitiers

Phellinus tuberculosus.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : -
Ordre : Hymenochaetales
Famille : Hymenochaetaceae
Genre : Phellinus

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

généralement difforme, noduleux, tuberculeux, semi-résupiné, dimidié, beaucoup plus rarement en console, en sabot de cheval, fauve brunâtre puis grisonnant, noirâtre sur vieux exemplaires ;
marge arrondie, en bourrelet, obtuse, jaune cannelle ;

Tubes/Pores :

 

tubes multi-couches sur sujets pérennes, 2 à 3 mm par couche,
pores minuscules, 4 à 5 par mm, cannelle en pleine croissance, gris brunâtre dans l'âge ;

Pied :

 

sans ;

Chair :

 

subéreuse, ligneuse, tenace, dure, brun-rouille ;

Spores :

 

sporée blanche, non amyloïde ;
spores hyalines, guttulées, subglobuleuses, 6 x 5 µm ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

En console, le plus souvent mal développée, en nodules résupinés, accolés et imbriqués les uns aux autres, Phellinus pomaceus est visible toute l'année, parasite puis saprofite sur diverses essences d'arbres fruitiers notamment de la famille des Prunus, pruniers ou pruneliers, mais aussi mais bien plus rarement de pommiers, pêchers, abricotiers, amandiers ...

Un champignon qui va profiter d'une cicatrice, d'une coupe franche et donc de la faiblesse de son hôte pour s'installer durablement et ce parfois de très nombreuses années avant la mort de l'arbre. Une console qui provoque une pourriture blanche fibreuse à son hôte.
Que faire en cas d'infestation du champignon ? Rien, si ce n'est de profiter encore quelques années des fruits de votre arbre, ceux-ci n'étant nullement contaminés par le champignon, de ne surtout plus grimper dans l'arbre, ses branches étant bien trop fragilisées par le champîgnon, et de brûler toutes les branches tombées au sol ou coupées car déjà mortes. En réalité, quand on commence à apercevoir sur l'arbre les premiers " bourgeons " du champignon, le mycélium est déja bien installé dans les fibres du bois et couper une branche ou gratter en surface la croûte qui apparaît ne servirait à rien. Pour éviter de voir ce Polypore des vergers apparaître sur les arbres, il faut éviter à tout prix les tailles dures de grosses branches et ne couper que les branchettes de l'intérieur pour laisser l'air et la lumière pénétrer l'intérieur de la couronne.
Plus facile à dire qu'à faire dans nos jardins ou bords des routes toujours limités en places !


  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Boletus tuberculosus Baumg. 1790
Boletus pomaceus Pers. 1800
Boletus scutiformis Tratt. 1804
Polyporus pomaceus (Pers.) Pers. 1825
Fomes pomaceus (Pers.) Lloyd 1910
Polyporus fulvus R. Hartig ex Sacc. 1912
Fomes prunicola Lázaro Ibiza 1916
Scalaria fusca Lázaro Ibiza 1916
Hemidiscia prunorum Lázaro Ibiza 1916
Polyporus sorbi Velen. 1922
Fomes prunorum (Lázaro Ibiza) Sacc. & Trotter 1925
Pseudofomes prunicola Lázaro Ibiza 1916
Fomes prunicola (Lázaro Ibiza) Sacc. & Trotter1925
Boudiera scalaria Lázaro Ibiza 1916
Fomes scalarius (Lázaro Ibiza) Sacc. & Trotter 1925
Fomes fuscus (Lázaro Ibiza) Sacc. & Trotter 1925
Polyporus corni Velen. 1925
Ochroporus pomaceus (Pers.) Donk 1933
Phellinus tuberculosus Niemelä 1982
Ochroporus tuberculosus (Niemelä) Fiasson & Niemelä 1984

Extrait (sans les var., les f. et les subsp.) - Species Fungorum - 01/2017 -

Phellin du prunier
Phellin tuberculeux

(DE) : allemand : Pflaumen-Feuerschwamm
(UK) : anglais : Cushion Bracket
(LV) : lettonien : Augļukoku cietpiepe
(NL) : néerlandais : Boomgaardvuurzwam
(NO) : norvégiens : Plommekjuke
(SE) : suedois : plommonticka
(SK) : slovaque : Ohňovec slivkový
(CZ) : tchèque : Ohňovec ovocný

31/08/2017 -






Phellinus pomaceus



Phellinus pomaceus



Phellinus tuberculosus



Phellinus tuberculosus ou P.pomaceus




Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -