Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
 
 
<< précédente
Compteur des visiteurs. Champignon :  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
 
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 3 : Pores de Ganoderma lucidum, le Ganoderme luisant.

 

 

 

 

 

Photo 4 : Polypore luisant, Ganoderme luisant, reishi, mannentake, Ling Chih, Ling Zhi


 

Ganoderma lucidum (Curt. : Fr.) Karst.

 
 

Polypore luisant

 

Photo 1 : Jeunes sujets de polypore luisant qui commencent à se couder en vue de se former.           Photo 2 : Ganoderma lucidum, profil du champignon.

Classe : Homobasidiomycètes
Ordre : Ganodermatales
Famille : Ganodermataceae
Genre : Ganoderma

Photo©Bruno34, Francis T, Jean Yves Bernoux

 

Chapeau :

 

chapeau jusqu'à 15-20 ou même 30 cm de diamètre, semi-circulaire, réniforme, convexe, couvert d'une croûte lisse, brillante, dure, jaune-orangé , brun-rouge puis presque noirâtre, ondulé, bosselé, largement creusé de sillons concentriques peu réguliers mais bien marqués ;
marge blanchâtre, jaunâtre puis concolore ;

Pores :

 

tubes pouvant atteindre 2 cm. jaune brunâtre puis brun rouillé ;
pores fins, ronds, clairs quand jeunes, brunissant à la pression puis concolores aux tubes dans l'âge ;

Pied :

 

généralement latéral, formant un angle droit avec le chapeau, très irrégulier aussi bien dans son diamètre que dans sa hauteur (15 x 1 à 2 cm.), cylindrique plus ou moins tortueux et noduleux, concolore au chapeau ou plus foncé ;

Chair :

 

ligneuse, blanc crème mais vite brun clair, toujours moins foncée que les tubes, peu épaisse au max. 1 cm. ;

Spores :

 

sporée brune ;

Comestibilité :

 

non comestible.


Ce polypore luisant est un champignon assez curieux qui présente un chapeau réniforme ou spatulé, bien haut juché sur un pied latéral, cylindrique tout tortueux bosselé et vernissé. Ce chapeau à bourrelets concentriques présente un aspect laqué vernissé brillant, dur, brun-rouge à brun-violacé.
Ainsi caractérisé, Ganoderma lucidum ne présente aucune difficulté à l'identification, même devant une première rencontre, tout de suite vous saurez que c'est à lui que vous avez affaire.
Ganoderma lucidum n'est pas un champignon rare, mais c'est plus dans les régions chaudes qu'il se montrera généreusement. Plus au nord, il est assez rare ; par exemple, dans l'Est, je n'ai eu qu'une rencontre avec lui, et encore, 2 sujets relativement petits, en pleine formation et au milieu d'un chemin sur racines traçantes, ce qui leurs laissait peu de chance quant à leur survie et développement, malheureusement ce fût le cas.
Bref, si les conditions sont bonnes, il fera son apparition de juin à novembre sur bois enterrés, racines affleurantes ou au pied de souches de feuillus ou d'arbres fruitiers, très rarement de conifères. C'est un Ganoderme annuel, qui malgré son aspect dur et bien protégé de son vernis, se liquéfie au cours de l'hiver pour disparaître complètement.

Bien trop dur pour être croqué, et pourtant ... c'est sans doute de cet aspect peu banal dans le règne fongique que ce champignon tire l'intérêt qu'on lui porte. Depuis pas mal d'années il est cultivé en certains pays (Malaisie pour ne pas citer), et de sa chair on en tire une poudre qui selon quelques éminents docteurs (de grandes facultés bien sûr) lui attribuent des vertus propres à guérir nombre de bobos et plus si affinité. Un peu partout sur le net fleurissent des sites vantant ses bienfaits "parfaitement démontrés" contre : l'asthme, la sénilité, la fatigue chronique, l'hyperglycémie, l'hypercholestérolémie, l'hypothyroïdie, la bronchite chronique, les hépatites infectieuses, l'ostéoporose, le diabète, l'arthrite, les poumons et les muscles et ... et ... ben oui : les fonctions sexuelles. Là, je sens que vous craquez, pas de problème, pour quelques poignées de dollars les boîtes seront bientôt chez vous. Petit bémol : bien évidemment, les chercheurs invitent les personnes malades à ne pas l'utiliser sans avis médical. Heu ! bon, prudence quand même...

Toujours pas convaincus ! Lisez ce qui suit : << ... expérimenter l'effet anti-tumoral des polysaccharides de Ganoderma Lucidum (LING ZHI), une plante chinoise bien connue des prescripteurs. Leurs conclusions actuelles sont que l'utilisation d'un extrait de LING ZHI associé à une chimiothérapie classique permet au patient de vivre trois fois plus longtemps comparativement à une personne sans. Cette association permettrait en particulier d'éviter les métastases. >> et en conclusion, la phrase qui tue : << Il serait grand temps que nos éminents carabins et carabines du vieux continent se penchassent sur cette merveille de la nature>>

 

- quelques autres noms vernaculaires français :

- Ganoderme luisant ;
- Polypore livide ;

- et dans quelques autres langues :

(DE) : allemand : Lackporling, Glänzender Lackporling
(UK) : anglais : Glossy ganoderma, Shiny polyporus, Reishi, Ling Chi
(CN) : chinois : Ling Zhi, Ling Chih, Ling Qi, Chi Zhi
(DK) : danois : Skinnende lakporesvamp
(ES) : espagnol : Pipa
(FI) : finnois : Lakkakääpä (Lackticka)
(NL) : néerlandais : Gesteelde lakzwam
(NO) : norvégiens : Lakk-kjuke
(SE) : suedois : Reishi

 

Photo 1 : 27/07/2003 jeunes Ganoderme luisant, sur racine émergente et blessée des passages de véhicules ;
Photos 2, 3 de Bruno34 (34 Montpellier) ;
Photo 4: de Francis T. (15012 Aurillac), trouvé à Vaissac 82 Tarn et Garonne .

13/11/05

 





 

 

Photo 5 : Ganoderma lucidum, Ganoderme luisant, Polypore luisant ou encore  Reishi n’est pas un champignon comestible, mais très prisé pour ses propriétés dans la pharmacopée traditionnelle extrême-orientale où l’on y pratique sa culture…

 

 





 

 

Photo 6 : …Culture de Ganoderma lucidum, le Polypore luisant ou Ganoderme luisant ; Une fois séché et  réduit en poudre, il entre dans la préparation de fortifiant ou stimulant immunitaire !

 

 





 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -