Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Coprinus micaceus

 

Coprin micacé

Coprin micacé

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Coprinaceae
Genre : Coprinus

Photo © ChampYves  


Chapeau :

 

de 3 à 5 cm, ovoïde puis campanulé, sillonné du bord du chapeau presque jusqu'au centre, beige, jaune rouille, ocre, brun, plus foncé au centre, parsemé de points brillants, de petites écailles telles du mica, détersiles, disparaissant à la pluie ;

Lames :

 

serrées, larges jusqu'à 1 cm, adnées, adhérentes, d'abord blanches, vite brunes foncées puis déliquescentes comme la plupart des coprins à maturité ;

Pied :

 

de 5 à 10 cm de haut pour 0,3 à 0,5 de diamètre, cylindrique, fibrilleux puis lisse, grêle, blanc, soyeux, creux, fragile ;

Chair :

 

très fine, ocre, sans odeur ni saveur très prononcée ;

Spores :

 

sporée noire ;

Comestibilité :

 

piètre comestible, même remarque que Coprinus atramentarius consommé avec de l'alcool.

 

Comme la plupart des représentants du genre, le coprin micacé voit ses lames très vite couler en une espèce d'encre noire dans laquelle nagent les spores et sont entraînées non par le vent comme la majorité des champignons, mais par la pluie.
Le coprin micacé, est une petite espèce brune caractérisée par le saupoudrage de petites écailles micacées, d'où son nom.
Il apparaît de mai à novembre, souvent en masse sur souches pourries de bois de feuillus, ou semblant à terre sur bois enterrés.
Médiocre comestible, très petit et fragile, il présenterait les mêmes inconvénients que le coprin noir d'encre, donc s'abstenir.

10.06.03 -

 

 





 

Coprinus micaceus

 









Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -