Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Baeospora myosura (Fr. : Fr.) Singer 19398

 

Collybie queue-de-souris

Baeospora myosura, collybie queue-de-souris.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Marasmiaceae
Genre : Baeospora

Photo © ChampYves Réf : SIF

 

Chapeau :

 

de 1 à 2 cm de diamètre, convexe puis plat présentant un léger mamelon ;
cuticule sèche, mate, ocre-brunâtre à roux-brunâtre, pâlissant en séchant ;
marge régulière, non striée, plus claire que le centre ;

Lames :

 

blanches, irrégulières, très fines et serrées, étroites, adnées ;

Pied :

 

long de 2 à 4 cm pour un diamètre de 2 mm, concolore au chapeau, pruineux, parfois fortement radicant ;

Chair :

 

mince, pâle, sans marques particulières de saveur et odeur ;

Spores :

 

sporée blanche, amyloïde ;
spores elliptiques, lisses, sans pore germinatif, 4 x 2 µm ;

Comestibilité :

 

aucun intérêt.

Très courant à l'automne et au tout début de l'hiver, Baeospora myosura est un champignon parasite des cônes d'épicéas et de pins, aussi bien en sous-bois que dans les jardins et les parcs.
Caractérisé par ses poussées automnales, ses lames serrées blanches, un chapeau légèrement mamelonné ocre-brun clair à marge pâle et surtout par son hôte, il est difficile de le confondre.
Sur le même support on trouvera Strobilurus esculentus de taille identique, ocre-brunâtre à marge peu différenciée, lames moins serrées et surtout de poussée printanière.
Vu ses grandes proportions, ses qualités gustatives et olfactives, cette collybie n'est d'aucun intérêt culinaire.

Photos de Baeospora myosura prises sur pommes de sapin de Douglas le 16/11/2003 sous couvert dense de sapins (Bas-Rhin).

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Mycena myosura (Fr. : Fr.) Kühner
- Marasmius myosurus (Fr. : Fr.) P. Karsten
- Collybia myosura (Fr. : Fr.) Quélet
- Marasmius conigenus
- Collybia conigena
- Collybia friesii

- Collibie queue de rat

(DE) : allemand : Mäuseschwanz, Mäuseschwanz-Rübling, Mäuseschwänzchen
(UK) : anglais : Conifercone Cap, Conifer cone Baeospora
(DK) : danois : Koglebruskhat
(NL) : néerlandais : Muizestaartzwam
(NO) : norvégiens : Konglemyldrehatt
(PL): polonais : Pieniążniczka szyszkowa
(RU) : russe : Беоспора мышехвостая
(SE) : suedois : Höstkotteskivling
(SI) : slovène : Jesenska drobnotroska
(SK) : slovaque : Peniazka šišková

19/11/03 -
10/08/2007 -

 



 

 Baeospora myosura, détail des lames.

 





 

Baeospora myosura sur pommes de Douglas.

 






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -