Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
Amanite solitaire, Agaricus strobiliformis.

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Amanita strobiliformis (Paulet ex Vittad.) Bertill. 1866

 

Amanite solitaire

Amanita strobiliformis     Amanita strobiliformis, amanite solitaire, amanita solitaria.     Amanita strobiliformis, amanite solitaire.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe:
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Amanitaceae
Genre : Amanita
S/Genre : Lepidella
Section : Lepidella

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 8 à 20 (25) cm, charnu, parfaitement hémisphérique puis très vite convexe et plan ;
cuticule (revêtement) blanchâtre crème, grisâtre, ornée de restes épais et irréguliers du voile, floconneux, anguleux, labiles, plats, concolores à brunâtres ;
marge épaisse, lisse, non striée, souvent porteuse de lambeaux des restes floconneux et fugaces du voile sur jeunes sujets ;

Lames :

 

libres, épaisses, irrégulières, moyennement serrées, blanches puis crèmes, arêtes crénelées ;

Pied :

 

jusqu'à 20 cm de haut pour un diam. de 2 à 4 cm., totalement blanc, cylindrique sur toute la longueur puis se terminant par un bulbe radicant, parfois longuement enserré, sans volve, présentant tout au plus quelques bourrelets ;
sur toute la hauteur du stipe, présence de larges squames cotonneuses très fragiles et concolores ;
présence d'un anneau fragile, fugace, cotonneux, irrégulier, frangé, très haut placé, concolore, collé aux lames ou à la marge du chapeau ;

Chair :

 

épaisse, blanche, vite molle, saveur douce, odeur agréable de noix, de terre puis désagréable dans la vétusté ;

Spores :

 

sporée blanche, amyloïde ;
spores lisses, cylindracées, 12 x 8 µm ;

Comestibilité :

 

comestible, mais attention aux dangereuses confusions (c'est une amanite), et trop rare pour être consommée... suivant certains auteurs !

 

Cette amanite solitaire, souvent donnée pour rare, est une espèce dite thermophile, donc aimant la chaleur, et on la trouvera principalement en été, de juillet à septembre, plus fréquemment dans le Sud, sous couvert de feuillus ou bois mixtes avec une préférence pour les sols calcaires.
Comestible de bonne qualité, trop peu abondante pour être consommée selon les auteurs, cette amanite avec ses 20 centimètres de diamètre (parfois jusqu'à 25 cm) est certainement la plus grande du genre, pour nos régions.

Cette espèce se distingue par une marge lisse non striée, souvent frangée lorsque jeune, un anneau fugace crémeux-cotonneux porté très haut sur le pied, un bulbe à l'extrémité du stipe sans volve, juste quelques bourrelets, et des verrues apprimées, irrégulières, polygonales, plates et non pyramidales comme sa très proche cousine : Amanita echinocephala, toutes deux appartenant au genre Lepidella : sporée amyloïde, marge lisse et non cannelée, section Lepidella : espèce pâle à voile général dissocié en squames anguleuses.

Photos prises le 20/07/2004 et 01/08/2004 sous couvert de feuillus : chênes, hêtres, frênes, noisetiers... en forêt Rhénane (Erstein 67).

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Hypophyllum strobiliforme (Paulet ex Vittad.) Paulet 1812
Agaricus strobiliformis Paulet ex Vittad. 1832
Armillaria strobiliformis (Paulet ex Vittad.) Locq. 1952
Amanita solitaria sensu NCL 1960
Amanita solitaria f. strobiliformis (Paulet ex Vittad.) Cetto 1983
Lepidella strobiliformis (Paulet ex Vittadini) E.-J. Gilbert & Kühner
Lepiota strobiliformis (Paulet ex Vittadini) Gillet

- Amanite pomme de pin

(DE) : allemand : Fransiger Wulstling 
(UK) : anglais : Warted Amanita, Einsiedler-Wulstling
(DK) : danois : Flosset fluesvamp
(EE) : estonien : Loor-kärbseseen
(HU) : hongrois : Cafrangos galóca
(LV) : letton : Bārkstainā mušmire
(NL) : néerlandais : Franjeamaniet
(RU) : russe : Мухомор шишкообразный
(SE) : suedois : Flockflugsvamp
(SK) : slovaque : Muchotrávka šiškovitá
(CZ) : tchèque : Muchomůrka šiškovitá

04/08/04 -






 

Amanita strobiliformis.

 





 

Amanita strobiliformis, amanite solitaire, amanita solitaria

 





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -