Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Psathyrella cotonea
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Psathyrella cotonea (Quél.) Konrad & Maubl. 1949

 

Psathyrelle cotonneuse

Psathyrella cotonea

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Psathyrellaceae
Genre : Psathyrella

Photo © ChampYves Réf : SpeciesFungorum.org 12/2017

 

Chapeau :

 

=> 7 cm de diamètre, hémisphérique puis conico-campanulé ;
revêtement non hygrophane, blanchâtre, devenant ocre, couvert de squames fibreuses, triangulaires, apprimées à légèrement retroussées, brunâtres ;
marge non striée, appendiculée de quelques restes du voile ;

Lames :

 

serrées, adnexées, étroites, blanchâtres, gris violet pâle et enfin gris brun, brun rouge ;
arêtes givrées, blanchâtres ;

Pied :

 

10 x 130 mm, cylindrique, souvent courbé fonction de l'attache au support, creux, couvert jeune d'un voile blanc, laineux, puis de fibrilles brunes sur fond blanchâtre, base souvent colorée de jaune par le mycélium ;
sans anneau, éventuellement une très faible zone pseudo-annulaire faite de restes de fibrilles ;

Chair :

 

blanchâtre à brunâtre pâle, souvent jaune vif dans la base du pied ;

Spores :

 

sporée brun-rougeâtre sombre avec reflets pourprés ;
spores cylindriques, elliptiques, => 8 x 4,5 μm,

Comestibilité :

 

non comestible.

 

Plutôt rare, cette Psathyrelle cotonneuse fréquente les bois pourris et souches de diverses essences surtout de feuillus, notamment de hêtres, du mois de septembre au mois de novembre.
Cespiteuse ou en groupe de quelques individus, elle se distingue par des chapeaux généralement coniques, campanulés, couverts de méchules triangulaires, fibrilleuses, apprimées ou légèrement retroussées, brunes sur fond blanc-ocré. Le stipe est creux, sans anneau, éventuellement avec une zone annulaire fibrilleuse, cortiniforme vite disparue ; la base est souvent jaunie par le mycélium.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Stropharia cotonea Quél. 1877
Agaricus hypoxanthus W. Phillips & Plowr. 1884
Hypholoma hypoxanthum Sacc. 1887
Agaricus pseudostorea W.G. Sm. 1903
Hypholoma pseudostorea (W.G. Sm.) Sacc. & D. Sacc. 1905
Hypholoma cotoneum (Quél.) J.E. Lange 1923
Drosophila cotonea (Quél.) Kühner & Romagn. 1953

Extrait -Species Fungorum - 02/2017

-

(DE) : allemand : Langstieliger pinselfaserling, Schwefelfüssiger Faserling
(UK) : anglais : Yellowfoot Brittlestem
(DK) : danois : Skællet mørkhat
(NL) : néerlandais : Geelvoetfranjehoed
(SE) : suedois : Fjällspröding
(SK) : slovaque : Drobuľka vláknitošupinkatá
(CZ) : tchèque : Křehutka vlnatá

04/12/2017 -






Psathyrella cotonea





Psathyrella cotonea





Psathyrella cotonea


Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -