Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

 

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Panaeolus papilionaceus (Bull.: Fr.) Quél.

 

Panéole à bord denté
Panéole papilionacé
Panéole à marge dentée

Panaeolus papilionaceus, Panéole papilionacé, Panéole à marge dentée.      Panaeolus papilionaceus, Panéole papilionacé, Panéole à marge dentée.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Cortinariales
Famille : Bolbitiaceae
Genre : Panaeolus

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 1 à 5 cm, en forme de cloche puis campanulé à convexe, parfois avec un mamelon pointu ;
cuticule blanchâtre, gris clair ou gris brun, lisse, craquelée en plaque par temps sec ; marge dentelée des restes du voile ;

Lames :

 

adhérentes serrées, grises puis noirâtres avec les arêtes floconneuses blanchâtres ;

Pied :

 

de 3 à 10 cm de haut et 3 à 4 mm de diam., élancé, cylindrique, duveteux, strié en haut, concolore au chapeau, blanc sale, plus foncé à rougeâtre à la base ;

Chair :

 

très fine, sans odeur ni saveur ;

Spores :

 

sporée noire, spores 18 x 10, lisses allongées, légèrement hexagonales ;

Comestibilité :

 

toxique .

 

Synonymes latins :

Panaeolus sphinctrinus
Panaeolus campanulatus
Panaeolus retirugis

anglais : Grey Mottle Gill ; Petticoat Mottlegill ; Turf Mottlegill
allemand : Glocken-Düngerling
danois : Almindelig glanshat
suedois : Gråbroking

 

Le genre Paneolus se distingue par un chapeau généralement hémisphérique à conique, ridé ou craquelé, un pied élancé, souvent pruineux et des lames adhérentes, ventrues, grisâtres à l'état jeune puis tachetées dites << nuageuses >> par la maturation des spores échelonnées en périodes, l'arête restant plus claire. Les spores noires rapprochent cette famille de petits champignons des coprins, mais leurs lames ne sont pas déliquescentes. Coprophiles à fimicoles, ils apparaissent sur les pâtures ou chemins fréquentés par le bétail.
La plupart renferme en plus ou moins grandes quantités des substances toxiques hallucinogènes.

Le panéole à marge dentée se montre de juin à octobre, solitaire en petits groupes, directement sur ou à proximité de bouses ou crottins, dans les champs et chemins fréquentés par le bétail ou en prairies amendées de fumiers.

 

03/11/2006

 



 

Panaeolus papilionaceus, Panéole papilionacé, Panéole à marge dentée.

 





 

Panaeolus papilionaceus, Panéole papilionacé, Panéole à marge dentée.



 

Panéole coprophile ; Panéole semiové.

 

 

Photo 6 : Panaeolus semiovatus, Annellaria semiovata,Panaeolus separatus.

 

- Espèce proche :

 

Panaeolus semiovatus (Sowerby) S. Lundell & Nannfeldt.


Panéole ovoïde
Panéole coprophile
Panéole semiové

 

- Synonymes latins:

Anellaria semiovata With.: Fr.) Pears. et Dennis
Panaeolus separatus (L.: Duby) Wuensche
Panaeolus fimiputris (Bull.:Fr.) Quél.

 

Chapeau de 2 à 6 (8) cm., blanchâtre ou ocracé argillacé, non hygrophane, visqueux à l'humide mais très vite sec et brillant puis craquelé dans l'âge, ovoïde puis campanulé. La marge peut être faiblement appendiculée dans la jeunesse. Les lames sont courtement adnées, blanchâtres, vite grisâtres pâles puis noires, l'arête restant généralement blanche. Le pied, 15 x 0,8 cm., rigide creux et droit, égal sur toute sa hauteur, à peine bulbeux à la base, est pourvu d'un anneau ascendant membraneux blanc, vite apprimé, souvent disparu dans l'âge. Au dessus de cet anneau, le pied blanchâtre est strié et poudré, au bas il est brunâtre pâle.
La chair blanche à crème est mince et fragile, elle présente une légère odeur herbacée, ne présente aucun intérêt, à éviter, certaines variétés sont hallucinogènes.
Sporée noire à reflets pourpres - spore elliptique allongée, brun foncé au microscope, 16-22 x 9-15 x 10-11,5 m.

Assez commun, Panaeolus semiovatus est visible du mois de juin au mois d'octobre, sur crottins ou bouses de vaches, de la plaine aux alpages de la haute montagne.

 

Comme souvent, des divergences plus ou moins importantes dans la classification en fonction des auteurs,
soit ordre : Cortinariales, famille : Bolbitiaceae
ou ordre Agaricales, famille : Coprinaceae

Quant au genre, bien souvent rangé dans les Paneolus : spores noirâtres, lames nuageuses, chapeau conico-convexe, stipe souvent pruineux, mais comme P. semiovatus présente un anneau, il a été crée rien que pour lui le genre Anellaria : de anellus : petit anneau.

Les photos 5 et 6 ont été prises début octobre 2006 à 2300 m dans le Mercantour aux abords du lac Autier, et aimablement prêtées par Mr. Michel Hecqueville (Villeneuve-Loubet)

 

03/11/2006


Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -