Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Nyctalis agaricoides (Fr. : Fr.) Bon

 

Nyctalis porteuse d'étoiles

Nyctalis agaricoides, Nyctalis porteuse d'étoiles.

S/Division : Basidiomycotina
Classe
: Homobasidiomycètes
Ordre : Tricholomatales
Famille : Tricholomataceae
S/Famille : Lyophylloideae
Genre : Nyctalis

Photo © ChampYves Réf : RC&BD 1994

 

Particularité :

 

chapeau de 1 à 2 cm, globuleux puis hémisphérique à convexe, blanchâtre, vite couvert d'une épaisse couche poudreuse ocrée ou brun- chocolaté ;
lames blanches, épaisses, souvent mal formées, réduites ou inexistantes ;
pied onduleux, soyeux, 3 x 0,5 cm, épaississant vers la base ;

Chair :

 

blanche à saveur et odeur de farine rance ;

Spores :

 

sporée blanc crème ; spores lisses, ovoïdes, 5-7 x 3,5-4,5 µm. ;
chlamydospores à la surface du chapeau, elliptiques, grossièrement épineuses ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

Voilà un champignon qui ne pose pas trop de problèmes à la détermination.
Déjà, comme tous les champignons, incapables de fabriquer ses propres substances nutritives, il lui faut un support. Nyctalis agaricoides a ceci de particulier qu'il a choisi un autre champignon comme source de vie.

La plupart des carpophores visibles de champignons que nous connaissons, ont une vie relativement courte et se dégradent très vite une fois leur cycle effectué sans pouvoir offrir de support solide à d'autres espèces. Certains pourtant, comme le groupe des Russules noircissantes et quelques autres Lactaires à chair compacte, peu putrescible et peu appréciée des vers, peuvent en effet passer quelques mois sans se décomposer, comme carbonisés. Ces <<fossiles>> deviennent alors le terreau idéal pour d'autres espèces dont Nyctalis agaricoides.
Outre ce support particulier, à maturité, ce champignon se couvre d'une épaisse couche pulvérulente chamois à brun-chocolaté, poudre formée de spores bien particulières : les chlamydospores.

Ces - spores du manteau - sont des spores de conservation, qui ne naissent pas sur les basides des lames et sont souvent munies d'une paroi épaisse qui leurs permet de subsister d'une année sur l'autre dans le sol ou les débris végétaux. Dans le cas de Nyctalis asterophora, elles sont bosselées, étoilées à gibbeuses par de fortes épines obtuses d'où les diverses qualificatifs tournant autour des étoiles, des astres.

Peu courant, ce petit champignon sera visible sur de vieux carpophores noircis de Russules et Lactaires du mois de septembre au mois de novembre, si les conditions sont bonnes, et ne présente aucun intérêt culinaire.

 

Astérophore faux-lycoperdon.                              Nyctalis agaricoides.

 


Autres photos, synonymes latins noms dans autres langues sous son noms officiel :

Asterophora lycoperdoides (Bull.) Ditmar 1809


12/10/2006 -

 



 

Nyctalis agaricoides, Astérophore faux-lycoperdon, Nyctalis asterophora

 





 

Nyctale porteuse d'étoiles, Nyctalis agaricoides.

 







- espèces proches:

Nyctalis parasitica (Bull. : Fr.) Fr.
(= Asterophora parasitica (Bull. : Fr.) Singer
Astérophore parasite

Très proche, Nyctalis parasitica est un champignon tout aussi particulier et peu commun, venant sur les mêmes supports : Russules du groupe nigricans ou Lactaires du groupe vellereus, mais se différencie de l'Astérophore faux-lycoperdon par son chapeau grisâtre argenté, lisse, non poudreux, et aux lames bien formées ;

Principaux caractères du champignon :
- chapeau 2-3 cm, mince, hémisphérique à campanulé avec un mamelon, lisse et un peu strié radialement, soyeux, blanc argenté à blanchâtre. Lames espacées, poudreuses dans la vieillesse, grisâtres ;
- Stipe 3 x 0,3 cm, blanc, élancé, onduleux à tordu ;
- chair blanche à grisâtre, odeur de farine ;
- chlamydospores lisses, formées dans la chair des lames, elliptiques, 12-15 x 9-10 µm ;
- spores rares, lisses, elliptiques,5 x 3 µm ;

12/10/2006




Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -