Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Mycena rubromarginata (Fr. : Fr.)Kummer

 

Mycène à arête rouge

Mycena rubromarginata.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Tricholomatales
Famille : Mycenaceae
Genre : Mycena
Sect. : Rubromarginatae

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

=> 2 cm (2,5), conique campanulé puis convexe, hygrophane ;
cuticule beige grisâtre, pruineuse plus soutenue au disque mais vite délavée, ridée radialement, non séparable ;
marge striée ;

Lames :

 

adnées, ascendantes, inégales, peu serrées, arêtes régulières bien caractérisées de brun rougeâtre ;

Pied :

 

=> 5 x 0,2 cm., généralement court et incurvé (fonction du support), à peine pruineux dans le haut, fragile, cassant, creux, hirsute à la base, gris brunâtre, transparent à reflets lilas rosâtre quand imbu ;

Chair :

 

pâle à grisâtre, mince, fragile, aqueuse, saveur douce non définissable, odeur nulle ;

Spores :

 

sporée blanche, amyloïde ;
spores lisses, elliptiques à subcylindriques, 12 x 7 µm ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

D'une taille plutôt modeste, (enfin, pas si petite pour l'espèce...) Mycena rubromarginata est un champignon poussant sur bois pourris, souches, branches, brindilles, tout bois mort au sol ou enfoui de conifères (rare sur feuillus), notamment d'épicéa.

A l'humide, il est gris à reflets rosâtres, laissant apparaître les lames par transparence puis, vite sec, il s' opacifie et blanchit sauf au disque qui reste plus grisâtre et pruineux. Mais, outre son habitat typique, ce sont surtout ses lames ou plutôt leurs arêtes qui caractérisent bien cette mycène : elles sont d'un brun rouge plus ou moins vif (photo3).

Solitaire ou dispersé en petites troupes, ce champignon est visible de septembre à octobre / novembre, avec parfois une petite poussée au début du printemps, par contre, pour la table, il ne présente aucun intérêt.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Agaricus rubromarginatus Fr. : Fr.
- Mycena strobilina ss. Robich

-

(DE) : allemand : Rotschneidiger Helmling
(UK) : anglais : Rededge bonnet
(DK) : danois : Rødægget huesvamp
(FI) : finnois : Punaterähiippo
(LV) : lettonien : Sarkanmalusēntiņa
(NL) : néerlandais : Roodsnedemycena
(PL): polonais : Grzybówka czerwonostrzowa
(RU) : russe : Мицена красно-краевая
(SE) : suedois : Rödeggad hätta
(SK) : slovaque : Prilbička červenoobrúbená
(CZ) : tchèque : Helmovka červenobřitká

27/12/2009 -

 



 

Mycena rubromarginata, Mycène à arête rouge.

 





 

Mycena rubromarginata.

 



 

Mycena rubromarginata




Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -