Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

Facebook
Google +
You Tube
Twitter

 

 

 

Gomphide glutineux.

 

 

 

 

 

Gomphidius glutinosus, Gomphide glutineux.


  Champignon :
 

Gomphidius glutinosus (Sch.:Fr.) Fr. 1838

 

Gomphide glutineux

Gomphidius glutinosus,  Gomphide glutineux.             Gomphidius glutinosus,  Gomphide glutineux.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Boletales
Famille : Gomphidiaceae
Genre : Gomphidius
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 5 à 8-10 cm, convexe puis étalé à déprimé avec tout de même un mamelon ;
cuticule adnée, brun clair café au lait, plus foncé au centre, recouvert d'un voile transparent, gluant, épais et séparable ;
marge entière, régulière, très incurvée jeune puis arrondie et s'inversant légèrement dans l'âge ;

Lames :

 

espacées, épaisses, très décurrentes dans l'âge, blanches virant progressivement au brun foncé noir par les spores ;

Pied :

 

4 à 6-8 cm de haut et 1,5 de diam., légèrement renflé en son centre, légèrement atténué et radicant à sa base, plein puis spongieux, fibrilleux, visqueux sauf au-dessus des restes du voile, blanchâtre au sommet, jaune vif à la base, orné d'une zone annulaire fibrilleuse vite noire par les spores, l'ensemble du pied noircit avec l'âge ;

Chair :

 

molle, épaisse, spongieuse, blanchâtre, mais brunâtre sous la cuticule, jaune vif à la base du pied ;
odeur faible - saveur douce à légèrement acidulée sans réelle odeur ;

Spores :

 

sporée foncée brune à brun noir ;
spores ellipsoïdes-fusiformes, bolétoïdes, 17-20 x 6-7 µm ;

Comestibilité :

 

bon comestible débarrassé du pied et du voile glutineux.

 

Impossible de passer à côté de ce champignon sans le voir. Sa taille!, non, il n'excède que très rarement les 10 cm de diamètre, guère plus pour la hauteur. Par contre, ce champignon ne venant qu'exclusivement sous conifères, sa couleur assez pâle contrastant sur le tapis d'aiguilles, il est presque impossible de le manquer.
Pour le reconnaître ? Pas trop compliqué. Déjà, une écologie presque exclusivement limitée aux épicéas, il pointera le bout de son mufle, de la plaine à la moyenne montagne, sur un sol aussi bien calcaire qu'acide, et sur une période s'étalant du mois d'août au mois d'octobre.
Son mufle ? Et oui, un de ses noms vernaculaires le compare à un museau de vache ! En effet, tout le champignon est visqueux, totalement enveloppé d'un voile glutineux, voile, qui au début de la vie du champignon, protège les lames que l'on pourra voir tout de même par la transparence de cette protection (photo 3). Puis très vite ce voile se déchire, laissant en haut du stipe une zone annulaire fibrilleuse noircie par les spores.
Le chapeau, aux tonalités gris brunâtre violacé, est d'abord hémisphérique, s'étale en dôme plat pour, sur la fin, se déprimer légèrement tout en conservant le plus souvent un léger mamelon.
Les lames, elles aussi, sont bien caractéristiques. Faciles à séparer, épaisses, peu serrées, très décurrentes sur les vieux sujets, elles apparaissent blanches sous leur voile protecteur, puis passent au noirâtre au fur et à mesure de la maturation des spores .
Le stipe, lui aussi, présente un caractère bien marqué : il est blanc en son sommet, légèrement renflé en son centre, plutôt rétréci et jaune vif à sa base aussi bien en extérieure qu'en coupe. Cette couleur jaune intense est très souvent qualifiée de << jaune de chrome >>.

Un champignon pas trop compliqué à trouver et à déterminer, par contre, si vous voulez le consommer, un peu de préparation sera nécessaire. Supprimez le pied juste à l'anneau et débarrassez le chapeau de sa couche gluante tout de suite à la cueillette, vous en ferez un comestible de bonne qualité.

- espèces proches:

- Le genre Gomphidius Fr. présente une chair blanche partiellement colorée ce qui le différencie du genre Chroogomphus (Singer) O.K. Miller à chair totalement colorée, comme le Chroogomphus rutilus (Schaeff. : Fr.) O. K. Miller ou encore Chroogomphus helveticus Singer

- confusions :

- Peut être confondu avec Gomphidius maculatus (Scoop.) Fr.: le Gomphide taché , plus gracile et tout aussi visqueux mais dont le chapeau, coloré de brun vineux, se tache de marques typiques noirâtres. Lui est exclusif des mélèzes.


  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Agaricus glutinosus Schaeff. 1774
Agaricus fuscus Batsch 1783
Agaricus adhaerens J.F. Gmel. 1792
Agaricus viscidus var. atropunctus Pers. 1801
Gomphus glutinosus (Schaeff.) P. Kumm. 1871
Leucogomphidius glutinosus (Schaeff.) Kotl. & Pouzar 1972

- Pied de rhubarbe
- Mufle de vache

(DE) : allemand : Kuhmaul ; Grosser Schmierling
(UK) : anglais : Slimy Spike Cap ; Slimy Gomphidius ; Slimy Spike
(DK) : danois : Grå slimslør
(FI) : finnois : Limanuljaska
(IT) : italien : Gomfidio glutinoso, Chiodello
(NL) : néerlandais : Slijmige spijkerzwam
(NO) : norvégiens : Sleipsopp
(PL) : polonais : Klejówka świerkowa
(RU) : russe : Мокруха еловая
(SE) : suedois : Citronslemskivling
(SI) : slovène : Veliki slinar
(CZ) : tchèque : Slizák mazlavý

07/02/2007 -
14/11/2013 -

 



 

Gomphidius glutinosus, Gomphide glutineux.

 





 

Gomphidius glutinosus, mufle de vache.

 






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -