Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

Hygrocybe pratensis, Cuphophyllus pratensis, Hygrophore des prés : coupe.

 

 

Hygrocybe pratensis, Cuphophyllus pratensis.

 

 

Cuphophyllus pratensis, Hygrocybe pratensis, Hygrophore des prés

 

 

Cuphophyllus pratensis, Hygrocybe pratensis, Hygrophore des prés.

 

 

Cuphophyllus pratensis, spores colorées au bleu coton.

   
Google + Facebook
You Tube Twitter

  Champignon :
 

Cuphophyllus pratensis (Pers. : Fr.) Bon 1985

 

Hygrophore des prés

Hygrocybe pratensis, Cuphophyllus pratensis, Hygrophore des prés, Camarophyllus pratensis.

Règne : Fungi
Division :
Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Tricholomatales
Famille : Hygrophoraceae
Genre : Cuphophyllus

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

 

Chapeau :

 

jusqu'à 8 (12) cm, plus ou moins largement mamelonné puis déprimé .
marge aiguë, flexueuse onduleuse ;
revêtement mat d'un abricot à orangé terne, parfois craquelé dans l'âge ;

Lames :

 

épaisses, espacées, larges, souvent interveinées, concolores ou plus pâles ;

Pied :

 

4-6 x 1-1,5 cm, souvent rétréci à la base, identique ou plus pâle que le chapeau ;

Chair :

 

lisse à souvent fibrilleuse, orangé pâle sous la cuticule, crème à blanchâtre ailleurs, inodore et sans réelle saveur ;

Spores :

 

sporée blanche, non amyloïde ;
spores 6-7 x 4-5 µm ;

Comestibilité :

 

bon comestible, mais de plus en plus rare !

 

Discret, ce champignon pousse dans l'herbe des prés, pelouses et pâtures, au bord des chemins mais aussi parmi les herbes des bois clairs.
De large répartition, cet hygrophore est sensible au bon état écologique de ses stations de prédilections, et celles- ci se raréfiant, il devient de plus en plus difficile de le trouver. Si les conditions sont bonnes, on pourra le trouver assez tard en saison, d'octobre à décembre, préférant la fraîcheur humide des journées pluvieuses automnales et du début de l'hiver.
Sa chair ferme et épaisse en fait un comestible réputé, un des meilleurs du genre, attention cependant, certaines récoltes sont indigestes, comme toujours, avec modération. Et de plus, champignon se raréfiant comme pas mal d'hygrophore, pourquoi ne pas le protéger plutôt que de le croquer !


- espèces proches:

Autour du type, pas mal de variantes décrites comme :

Cuphophyllus pratensis var. robustus (Hesl. & Sm.) Bon
Chapeau très charnu,=>13 cm., stipe plus ou moins radicant, jaunissant légèrement au toucher, généralement sylvatique sous feuillus.

Cuphophyllus pratensis f. vitulinus (Pers.) M. Bon
=> 5 cm., plus gracile, chapeau mince, rose saumoné à fauve pâle saumoné. Lames blanchâtres comme le stipe. Prairies ou près bois.

Cuphophyllus pratensis var. donadinii M. Bon
Très identique au type mais marge dentée-crénelée et cuticule fibrilleuse. Lames et stipe plus pâles que le type. Odeur plus présente. Espèce méditerranéenne.

Cuphophyllus pratensis var. pallidus (Berk.) Bon
Beaucoup plus pâle jusqu'à blanchâtre vers la marge, le disque très légèrement orangé pâle. Prairies en montagne.

- confusions :

- Hygrophorus nemoreus (Pers. : Fr.) Fr. : sous feuillus à l'automne, chapeau => 10 cm, charnu, hémisphérique puis convexe et un peu mamelonné, cuticule un peu lubrifiée, fibrilleux et vergeté radialement au centre par des fibrilles fauve incarnat sur fond roux orangé pâle ou ocre jaune plus pâle vers la marge. Lames espacées, légèrement décurrentes, blanchâtres à reflets ocre rosé. Stipe généralement tordu et aminci à la base, poudré et blanchâtre au sommet. Chair tendre, blanchâtre à reflets orangés, saveur agréable, odeur farineuse. Bon comestible lui aussi.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Hygrocybe pratensis (Pers. ex Fr.) Fr.
Hygrophorus pratensis Fr.
Camarophyllus pratensis (Pers. ex Fr.) Kummer
Hygrophorus ficoides (Bull.) Schroet.

Hygrophore des prés

(DE) : allemand : Weisen Saftling ; Orangefarbener Wiesenellerling ; Wiesen-Ellerling
(UK) : anglais : Waxcap ; Meadow Waxcap
(DK) : danois : Bleg vokshat
(FI) : finnois : Niittyvahakas
(LV) : letton : Pļavas biezlapīte
(NL) : néerlandais : Weidewasplaat
(NO) : norvégiens : Engvokssopp
(PL) : polonais : Wilgotnica łąkowa
(RU) : russe : Гигроцибе луговая
(SE) : suedois :Ängsvaxing
(SI) : slovène : Travniška tratnica
(SK) : slovaque : Lúčnica lúčna
(CZ) : tchèque : Šťavnatka luční Voskovka

02/12/2007 -






 

 Hygrocybe pratensis, Cuphophyllus pratensis, Hygrophore des prés.

 





 

Hygrophore des prés

 





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -