Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune, Hygrocybe flavipes
 
Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Cuphophyllus flavipes (Britzelm.) Bon 1985

 

Hygrophore à pied jaune

Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune (08/11/2008)

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Hygrophoraceae
Genre : Cuphophyllus

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

=> 5 cm., plan, convexe, mamelonné, à marge enroulée puis vite déprimé - Cuticule gris brun violet, souvent plus claire au centre, surtout au sec, lubrifiée, grasse à visqueuse à l'humide ;
marge lisse, non striée non cannelée ;

Lames :

 

espacées, épaisses, cireuses, arquées puis décurrentes, souvent interveinées, gris violet pâle à concolores ;
arêtes onduleuses, flexueuses ;

Pied :

 

=> 7 x 0,6 cm., élancé, fibreux en surface, gris pâle, blanc en haut, cylindrique avec base caractéristique jaune plus ou moins vif et souvent atténuée ;

Chair :

 

fine, blanche, gris pâle en surface, pas de réelle odeur, saveur âcre, plus ou moins amère ;

Spores :

 

sporée blanche non amyloïde ;
spores hyalines, subglobuleuses à lacrymoïdes, 6-8x4,5-6 µm. ;

Comestibilité :

 

comestible, mais amer et rare.

 

Comme pas mal de ses cousins, ce champignon commence à se faire bien rare, les méthodes de cultures évoluant sans cesses, toujours plus orientées chimie à outrance pour des rendements forts, même sur prairies, nos Cuphophyllus, adeptes des prairies moussues maigres, voient leurs milieux naturels de plus en plus réduits. Avec un peu de chance, une écologie préservée, une hygrométrie suffisante et une balade aux bons mois : fin automne, début hiver, on pourra l'observer.
Il n'est pas bien gros, et sa chair peu agréable, à ne pas rechercher pour le croquer, juste pour la découverte, la photo.

Pour le reconnaître : il est de taille modeste, pas plus de 4 cm de diamètre pour le chapeau, d'une belle couleur brun-gris-violet avec nuances de rosâtre, légèrement visqueux à l'humide, vite sec et légèrement collant. Les lames, typiques de l'espèce, sont espacées, épaisses, cireuses et, bien souvent, interveinées (photo). Arquées à décurrentes, elles s'insèrent sur le stipe, le plus souvent élancé, cylindrique, gris pâle à blanc au sommet mais surtout jaune assez vif vers le quart inférieur. Cette base est d'ailleurs bien souvent rétrécie. La chair humide est blanche à grisâtre en surface, sans réelle odeur, elle est très légèrement âcre ou amère.

 

Spores de Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune. Spores hyalines subglobuleuses à lacrymoïdes de
l'Hygrophore à pied jaune ;
6-8 x 4,5-6 µm.
Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Hygrocybe flavipes (Britzelm.) Arnolds
Camarophyllus flavipes (Britzelm.) Clémençon
Camarophyllus lacmus (Schum.) J.E. Lange non Schum
Hygrophorus lacmus (Schum.) Fr. ss Kalch

-

(DE) : allemand : Gelbfüssiger Ellerling
(UK) : anglais : Yellow Foot Waxcap
(DK) : danois : Strågul køllesvamp
(FI) : finnois : Liilavahakas
(NL) : néerlandais : Geelvoetwasplaat
(NO) : norvégiens : Gulfotvokssopp
(RU) : russe : Гигроцибе серая
(SE) : suedois : Gulfotad lilavaxing ; Lila vaxskivling
(CZ) : tchèque : Voskovka nafialovělá ; šťavnatka nafialověl

- espèce proche :

Cuphophyllus lacmus (Schum.) Bon
Syn. : Hygrocybe lacmus (Schumacher) Orton & Watling ; Hygrocybe subviolacea (Peck) Orton & Watling ; Hygrocybe subradiatus var. lacmus (Schum.) Fr.) ; Camarophyllus lacmus (Schum.) J. Lange

Identique par la taille, charnu, peu mamelonné, moins visqueux, grisâtre lavé de violet, il est un sosie de Cuphophyllus flavipes (ou l'inverse).
Peu évident à départager, C. lacmus présente une chair légèrement acide, non amère et la base du stipe présente des teintes de jaunes moins soutenues, ou sans cette particularité.. Écologie identique mais sur sol de préférence neutre ou acide, des prairies maigres.
Spores plus allongées, oblongues, hyalines, 6,5-8,5 x 4,5-6 µm. ; Sporée blanche, non amyloïde.

10/01/2010 11/01/2010 -

 

 





 

Cuphophyllus flavipes(08/11/2008)

Image en 1024x768

 





 

Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune, les lames (26/10/2008).

 





 

Cuphophyllus flavipes, Hygrophore à pied jaune.




Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -