Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Coprinus comatus, Coprin chevelu.
 
Coprinus comatus.
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter
 
Coprinus comatus.

  Champignon :
 

Coprinus comatus (O.F. Müll. : Fr.) Pers. 1797

 

Coprin chevelu

Photo 1 : Tout jeune coprin chevelu.     Coprinus comatus.     Coprinus comatus.     Coprinus comatus, Coprin chevelu.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Coprinus
Photo © ChampYvesRéf : SIF 09/2014

 

Chapeau :

 

cylindrique-ovoïde de 5 à 13 cm de haut lorsqu'encore fermé, se déploie rapidement pour devenir conique et mesurer environ 7 cm de diamètre ;
marge rentrante très jeune, se déroule très vite, se déchiquette pour enfin se retourner ;
cuticule couverte de peluches laineuses blanches au tout début, vite grisonnantes-brunissantes ;
disque restant lisse, blanc à beige, vite brunâtre lui aussi ;

Lames :

 

inégales, très serrées, comme collées, larges de 1 cm, blanches puis roussâtres et enfin noires, rapidement et totalement déliquescentes ;

Pied :

 

d'abord presque entièrement caché dans le chapeau, s'élance ensuite pour atteindre 20 cm de haut et 2 cm de diamètre pour les plus gros, cylindrique, atténué au sommet, bulbeux à la base, creux, raide, fragile ;
anneau membraneux blanc, vite libre, tombant sur la base du pied, fugace et vite disparu ;

Chair :

 

très mince, fragile, blanche puis rosée et noirâtre, odeur et saveur faible, agréable ;

Spores :

 

sporée noire ;
spores lisses, elliptiques, 6/8 x 10/15 µm ;

Comestibilité :

 

très bon comestible, tant que très jeune, lames encore blanches (voir les réserves).

 

Peu de confusion possible pour ce champignon, son voisin le plus proche étant le coprin noir d'encre, Coprinus atramentarius, qui s'en différencie par un chapeau lisse, soyeux, strié dans la longueur et de couleur gris-cendré.
Le coprin chevelu est un champignon du genre coprinus, c'est donc un champignon fragile, aux lames déliquescentes à maturité et à sporée noire.
C'est un champignon commun que l'on trouve d'avril jusqu'à parfois fin décembre, souvent en grandes troupes, dans les endroits herbeux, aérés, parcs, jardins, généralement hors des bois, ce qui n'exclut pas de petites incartades en sous-bois, ( photos 1 à 4 prises sous hêtres et chênes le 11/11/2003).

On peut suivre sur ces photos (haut) la rapide évolution de l'état jeune jusqu'à la totale déliquescence des lames, si bien qu'au bout de quelques heures, il ne reste plus que le pied surmonté du disque sommital (photo) et au sol une trace noire d'encre, sporulation qui, contrairement aux autres champignons, ne sera pas transportée par le vent, mais par le ruissellement de la pluie.

Très fin et savoureux, porté aux nues par quelques grands chefs, ce fragile champignon devra être cueilli très jeune et préparé sans aucune attente sous peine d'une dégradation très rapide.

==> Attention aussi, ce champignon, tout comme les moineaux, aime la présence de l'homme et colonise bien volontiers les pelouses de nos villes, sans parler des ronds-points ni même des bords de routes. Inutile de préciser que ces écologies, plus que douteuses, rejettent d'offices ces trouvailles.

D'autant qu'en fouillant un peu, je suis tombé sur une page du Dr Charly HAIECH, Pt de l’association mycologique Cérétane : Intoxications étrangères à la propre toxine du champignon, qui précise :
<<3°) Les RADIOÉLÉMENTS // Depuis la catastrophe de Tchernobyl et l'explosion de la centrale nucléaire de nombreux cas de cancers de la thyroïde ont été signalés et les champignons irradiés à partir de 600 Becquerels et plus, sont interdits à la consommation et à la vente.
Il existe 4 groupes de champignons radiosensibles.
- a) Ceux qui présentent moins de 100 Bq comme Agaricus spp, Armillaria spp, Coprinus comatus, Leucocoprinus spp, Macrolepiota spp.>>

... Avec parcimonie donc !


  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Agaricus ovatus Schaeff. 1762
Agaricus ovatus Scop. 1772
Agaricus comatus O.F. Müll. 1780
Agaricus fimetarius Bolton 1788
Agaricus cylindricus Sowerby 1799
Coprinus ovatus (Schaeff.) Fr. 1838

Extrait SIF 09/2014 (Hors f. et var.)

- -

(DE) : allemand : Schopf-Tintling
(UK) : anglais : Shaggy Inkcap
(BG) : bulgare : Порцеланова копринка
(DK) : danois : Paryk-blækhat
(FI) : finnois : Suomumustesieni
(HU) : hongrois : Gyapjas tintagomba
(LV) : lettonien : Porcelāna tintene
(NL) : néerlandais : Geschubde inktzwam
(NO) : norvégiens : Matblekksopp
(RU) : russe : навозник белый лохматый
(SE) : suedois : Fjällig bläcksvamp
(CZ) : tchèque : Hnojník obecný

13/11/2003 - 24/01/2012 -






 

Coprin chevelu, Coprinus comatus.

 





 

Coprinus comatus.

 





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -