Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
   
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Lactarius vellereus

 

Lactaire velouté
Lactaire poilu

Lactaire velouté, Lactarius vellereus.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : -
Ordre : Russulales
Famille : Russulales
Genre : Lactarius

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

 

Chapeau :

 

de 10 à 25 cm de diamètre, convexe, puis étalé, très vite creusé en entonnoir,
marge épaisse, ondulée, longtemps enroulée concolore et veloutée comme le chapeau ;
cuticule sèche, adnée, finement feutrée veloutée, blanc-crayeux, crème-blanchâtre, tachée dans l'âge mais non zonée ;

Lames :

 

larges de 3 à 5 mm, épaisses, blanches puis crème sale, tachetées de brun dans l'âge ou sur meurtrissures, très décurrentes, moyennement serrées, inégales ;

Pied :

 

court, trapu, dur, 2-5/6 pour 2-6 cm, égal puis s'amincissant pour terminer en pointe, concolore au chapeau, légèrement feutré ;

Chair :

 

épaisse, jusqu'à 2,5 cm, dure, serrée, cassante, blanche puis crème à la cassure, odeur faible mais très âcre ;
lait blanc, presque immuable, amer puis âcre ;

Spores :

 

sporée blanchâtre, amyloïdes ;

Comestibilité :

 

comestible mais immangeable ou plutôt très médiocre comestible.

 

Le lactaire velouté est un gros lactaire blanc, qui peut atteindre 20 centimètres de diamètre. Sa chair blanche, pratiquement immuable, laisse échapper un lait blanc, âcre le rendant inconsommable ; pourtant, en Europe de l'Est, tout comme le lactaire poivré : Lactarius piperatus, il est grillé en tranches fines et consommé ...
Il est très commun de l'été à l'automne, sous tous types de couverts, préférant tout de même les feuillus.
Il peut être confondu avec certaines russules blanches de grandes tailles, mais il suffit d'en couper un bout du chapeau pour s'apercevoir très vite de l'erreur, les russules étant bien sur dépourvues de lait .

23/02/03 -

 



 

Lactarius vellereus

 





 

 

 








Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -