Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

Google +
You Tube
Facebook
Twitter

  Champignon :
 

Mitrophora semilibera

 

Morillon

Photo 1 : mitrophora semilibera, le morillon.          Photo 2 : Coupe de morillon.          Photo 3 : insertion du pied au chapeau chez morillon.

Classe : Ascomycètes
Ordre : Pezizales
Famille : Morchellacées
Genre : Mitrophora
Photo © ChampYves  

 

Particularités :

 

chapeau généralement conique, brun brun-jaune, de 2 à 4 cm de haut pour 2 à 3 de diam, creux, raccordé au pied en son milieu, parcouru d'alvéoles assez régulières, profondes et larges, les côtes longitudinales plus foncées que l'intérieur des alvéoles, reliées entre elles par un bref réseau transverse ;
pied de 5 à 10/13 cm de haut pour 2 de diam., élancé, légèrement renflé à la base, creux, fragile, blanchâtre, granuleux, légèrement sillonné dans sa partie haute ; s'insère dans le chapeau à mi-profondeur ;

Chair :

 

tenace, mince, blanche puis jaunissante et cassante, odeur faible fongique puis douteuse dans l'âge, saveur douce ;

Spores :

 

sporée crème ;

Comestibilité :

 

comestible.

 

Synonymes : Mitrophora semilibera, Morchella semilibera, Morchella hybrida,
              & vernaculaires : Mitrophore à demi-libre, mitrophore hybride ..

Bon comestible de la famille des morilles sans toutefois les égaler, le morillon fait son apparition comme ses cousines au printemps, d'avril à mai en stations similaires : bordures de rivières, lisières de bois frais et aérés, parcs, bordures d'allées, sous frênes, pommiers, en compagnie de la ficaire (Courtecuisse), principalement en terrain calcaire.
Ce champignon pourrait être confondu avec la morille conique, ou la verpe de Bohême (sans importance, tous deux comestibles cuits), mais l'insertion au pied fera la différence des espèces :

  • la morille conique présente pied et chapeau reliés sans coupure, pied et chapeau se prolongeant,
  • le morillon présentant une insertion à mi-chapeau, laissant libre la moitié inférieure (semilibera),
  • la verpe a un chapeau soudé au pied seulement au sommet, le pied s'enfonçant complètement dans celui-ci.

Photo 4 : morillon, mitrophore hybride.

28/04/04 -

 



 

mitrophore hybride, Morillon, Mitrophora semilibera, M. semilibera, Morchella hybrida, Mitrophore à demi-libre

 








Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -