Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Lycoperdon gemmatum, Vesse de loup à pierreries d’une belle taille.
 
Sur ces tous jeunes Lycoperdon perlatum (ou Lycoperdon gemmatum) on voit nettement les grands aiguillons de forme conique.
   
You Tube Twitter
Facebook Google +

  Champignon :
 

Lycoperdon perlatum Pers.: Pers 1796

 

Vesse de loup perlée

Lycoperdon perlatum         Vesse de loup perlée (Lycoperdon perlatum), ouverture circulaire au sommet pour laisser échapper les spores.

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Lycoperdon

Photo © ChampYves Ref : Species Fungorum 11/2015

 

Particularités :

 

carpophore blanc pur puis crème, de 4 à 9 cm pour la hauteur et de 3 à 6 cm de diamètre à tête globuleuse ornée de petits aiguillons persistants et de grands aiguillons de 1 à 2 mm vite caducs ;
séparation entre la tête et le pied peu marquée ;
pied rétréci, souvent dépourvu d'aiguillons ;

Chair :

 

gléba se trouvant dans la tête fertile, blanche au tout début, jaune olivacé ensuite, brune pulvérulente à maturité s'échappant par un éclatement du péridium : orifice apical, déchiré au sommet de l'enveloppe ;

Spores :

 

sporée brun-olive ;
spores finement verruqueuses, 3.5 x 5 µm ;

Comestibilité :

 

comestible jeune.

 

La plus commune des espèces du genre se rencontre dans les bois, à terre, sur les litières de feuilles ou d'aiguilles, en plaine comme en montagne, sans aucune importance quant à la qualité du sol ; meilleure période : du mois de juin au mois de décembre.

Un des meilleurs caractères pour déterminer ce champignon très polymorphe (forme et taille) réside surtout dans ses deux types d'aiguillons :
      - des grands aiguillons, de 1 à 2 mm., coniques, vite caducs et laissant une cicatrice déprimée, ronde à polygonale ;
      - des petits, persistant longtemps sur le peridium.
Sinon, quand le Lycoperdon perlatum est vieux et de couleur brune, bien difficile de le déterminer avec certitude.

À maturité des spores, l’endopéridium s’ouvre par un trou circulaire au sommet du champignon : ostiole apical.

Comme beaucoup du genre Lycoperdon, la vesse de loup est comestible (plutôt médiocre) tant qu'elle est jeune, tout le champignon y compris la gléba bien ferme et bien blanche, mais très vite elle devient immangeable dès la maturation de la partie fertile (partie supérieure de consistance poussiéreuse).

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Lycoperdon lacunosum Bull. 1782
Lycoperdon gemmatum Batsch 1783
Lycoperdon perlatum var. perlatum Pers. 1796
Lycoperdon perlatum var. lacunosum Pers. 1801
Lycoperdon perlatum var. albidum Alb. & Schwein. 1805
Lycoperdon gemmatum var. perlatum (Pers.) Fr. 1829
Lycoperdon bonordenii Massee 1887
Lycoperdon perlatum var. lacunosum (Bull.) Rea 1922
Lycoperdon perlatum var. bonordenii (Massee) Perdeck 1950
Lycoperdon perlatum var. dobremezianum Kreisel 1976

Extrait -Species Fungorum - 11/2015

Vesse de loup à pierreries
Lycoperdon perlé

(DE) : allemand : Flaschen-Stäubling, Flaschen-Bovist
(UK) : anglais : Common Puffball
(DK) : danois : Krystal-støvbold
(EE) : estonien : Harilik murumuna
(HU) : hongrois : Bimbós pöfeteg
(NL) : néerlandais : Parelstuifzwam
(RU) : russe : Дождевик жемчужный, Дождевик настоящий
(SE) : suedois : Vårtig röksvamp
(SI) : slovène : Betičasta prašnica
(SK) : slovaque : Prášnica bradavičnat
(CZ) : tchèque : Pýchavka obecná

03/11/2006 -

 

 





 

Un peu plus vieux, les grands aiguillons de Lycoperdon perlatum commencent à tomber laissant une cicatrice arrondie (net sur le Lycoperdon au centre).

 





 

 

 

 





 

Le genre Lycoperdon se caractérise par des carpophores généralement piriformes, renflés au sommet avec une portion pédonculaire stérile, en général bien distincte. L'intérieure de la tête se transforme en une masse poussiéreuse brune de spores s'échappant par une ouverture au sommet. La plupart sont saprophytes terrestres.

- espèces proches:






Lycoperdon piriforme Sch.:Pers.

 

Vesse-de-loup piriforme

  Lycoperdon piriforme Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Lycoperdon
Photo ©Jean Yves Bernoux

 



 

top

 

 

 

 

 

Vascellum pratense (Pers. : Pers.) Kreisel

 

Vesse-de-loup des prés

  Vascellum pratense

Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Vascellum

Photo ©Jean Yves Bernoux



 

top

 

 

 

 

 

Bovista plumbea Pers. : Pers.

 

Boviste plombée

  Bovista plumbea Ordre : Agaricales
Famille : Agaricaceae
Genre : Bovista
Photo ©Jean Yves Bernoux

 

Globuleux puis s'aplatissant, ce champignon, d'un diamètre d'environ 4 cm, sans pied ni base stérile, est relié à son support par une masse fibreuse. Plus tard, cette faible attache au sol se déchirant, le champignon, au gré des vents, verra sa position changer, permettant une meilleure dispersion des spores.

L'enveloppe externe ou exopéridium, blanchâtre et parcheminée se déchire petit à petit pour laisser apparaître l'endopéridium typiquement gris plombé, d'où le nom de ce champignon. Cette enveloppe interne s'ouvre au sommet en un large pore irrégulier de 5 à 10 mm. de diamètre, permettant aux spores mûres de s'échapper. La gléba, blanche et ferme tout au début, devient pulvérulente et se teinte de brun violet.
Saprophyte, solitaire ou en petites troupes, assez commune, cette Boviste fréquente tous les lieux herbeux, pâtures, prairies, pelouses, souvent en altitude, de juin à octobre.
Sans grand intérêt, ce champignon reste comestible tant que sa partie fertile est blanche et ferme.

Sporée brun olive, spore ovoïde à subglobuleuse 6 x 4-5 µm, lisse à finement verruqueuse.

Très proche, la Boviste noircissante : Bovista nigrescens Pers., un peu plus grosse pour atteindre les 6 cm. fréquente les mêmes milieux et se différencie par une enveloppe interne brun foncé noircissant dans l'âge.

NL : Loodgrijze bovist ; UK : Grey Bovist ; DE : Bleigrauer Bovist ; PL : Kurzawka ołowiana ; NL : Loodgrijze bovist

Le genre Bovista se différencie du groupe des Lycoperdons par une enveloppe double dont la première disparaît assez rapidement, s'écaillant comme une coquille d'oeuf.

03/10/2007





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -