Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

 

Evolution d'un Sparassis crispa : 20/08/2006.
20/08/2006

 

Sparassis crispa.
26/8/2006

 

Sparassis crispa
03/09/2006

 

Sparassis crispa
10/09/2006

 

Sparassis crsispa.
17/09/2006

 

Photo 7 : évolution d'un Sparassis crispa : 24/09/2006.
24/09/2006

 

Sparassis crsispa.
01/10/2006


  Champignon :
 

Sparassis crispa (Wulfen : Fr.) Fr. 1821

 

Clavaire crépue
Sparassis crépu

Clavaire crépue.


Règne :
Fungi
Division :
Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : ----
Ordre : Polyporales
Famille : Sparassidaceae
Genre : Sparassis
Photo © ChampYves Réf : SIF 09/2014

 

Particularités :

 

corps fructifère pouvant atteindre un diamètre de 30 à 40 cm et pesant 5 à 6 kg - formé de très nombreux rameaux aplatis aux extrémités contournées, frisées, rubanées, sur un pied radicant, en forme de tronc très épais, de 3 à 6 cm à la base, plein, charnu, se divisant en de nombreuses branches faciles à séparer ;

Chair :

 

aqueuse, souple, tendre mais devenant croquante élastique et coriace cartilagineuse sur le tard, ocre jaunâtre pour les rameaux aplatis, blanchâtre pour le tronc, légère odeur de résine, saveur douce, de noix plus amère en vieillissant ;

Spores :

 

sporée ocre, spores elliptiques 6 x 4 µm ;

Comestibilité :

 

comestible de bonne qualité.

 

De taille bien souvent imposante pour un poids tout aussi impressionnant, on trouve ce champignon sur souches ou au pied des résineux bien vivants, surtout des pins, d'août / septembre à novembre, et fidèle à ses stations, ce Sparassis crispa revient généralement chaque année, pour peu que l'on respecte sa base.

Bien souvent, la littérature le compare à un chou-fleur.  Jeune, son apparence fait plus penser à une éponge aux larges alvéoles et plus tard, à une grosse boule de rubans entremêlés. Par contre, à la coupe, par la puissance de son pied en forme de tronc se divisant en de multiples ramifications, on pourrait effectivement le comparer à un chou-fleur.

C'est au nombre de ses surnoms populaires que l'on pourrait mesurer les qualités gustatives d'un champignon et, à l'énoncé de tous les siens, sparassis crépu - clavaire crépue - crête de coq - chou-fleur - morille des pins - morille d'automne, on imagine bien notre Sparassis comme un comestible de bonne qualité. Et c'est le cas, il arrive même que sur certains marchés on puisse le retrouver sous le nom, quand même un peu exagéré, de morille. C'est vrai qu'il en a un peu la texture, croquante, mais son parfum n'a rien à voir avec la belle printanière.
Peu importe, il est très intéressant, pour peu qu'il soit récolté jeune (comme finalement tous les autres champignons) : il doit être bien développé, ferme, blanc crème à rosé, unicolore sur l'ensemble du champignon ; à rejeter ou plutôt à respecter et laisser en place dès que les extrémités de ses circonvolutions brunissent. Il se ramollit, devient amer et sans doute, peu digeste.

C'est un champignon d'autant plus populaire qu'il est vraiment impossible à confondre avec un quelconque toxique tant sa forme est particulière. Éventuellement avec Sparassis Laminosa, généralement aux pieds des feuillus, plutôt rare et de qualité identique à notre Sparassis.

Si vous avez la chance, comme moi, de trouver cette magnifique clavaire (en forêt de Rosheim -Bas Rhin- au pied d'un pin le 20/10/2001) je vous suggère une petite recette bien sympathique, pleine de variantes possibles et très simple à réaliser :

=> Morille des pins aux pâtes sur son pavé de saumon

Quant à son nettoyage, ce champignon ne craint pas l'eau, et au contraire, pour en dénicher tous ses occupants souvent bien nombreux, cachés dans tous les interstices, un petit trempage à l'eau vinaigrée puis un blanchiment ira très bien.

=> Nettoyer les champignons

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Manina crispa Scop. 1772
Clavaria crispa Wulfen 1781
Merisma crispum (Wulfen) Ehrenb. 1818
Masseeola crispa (Wulfen) Kuntze 1891
Clavaria crispa (Scop.) Sacc. 1910
Sparassis radicata Weir 1917

Extrait SIF /09/2014

Morille des pins
Morille blanche
Morille d'automne
Chou-fleur
Crête de coq
...

(DE) : allemand : Krause Glucke
(UK) : anglais : Wood Cauliflower ; Cauliflower mushroom
(DK) : danois : Blomkålsvamp
(ES) : espagnol : Seta coliflor
(FI) : finnois : Kurttusieni
(NO) : norvégiens : Blomkålsopp
(PL) : polonais : Szmaciak gałęzisty
(SE) : suedois : Blomkålssvamp
(SI) : slovène : Kučierka veľká
(CZ) : tchèque : Kotrč kadeřavý

18/12/2002 -
19/09/2014 -

Les photos :

Photo 1 : Sparassis crispa de plus de 30 cm de diamètre au pied d'un pin 20/10/2001.

Les photos 2 à 8 montrent l'évolution d'une poussée d'un Sparassis crispa directement au pied d'un pin de plus de 80 cm de diamètre. Chaque année, il y revient très régulièrement, et ce n'est pas le seul, ce pin héberge un autre Sparassis à l'opposé du tronc à environ 50 cm de la base du tronc.

Sur la photo 2, 20/08/2006, le champignon vient d'éclater la surface du sol, repoussant les mottes de terre. Celle de droite peu donner une échelle de taille pour les photos suivantes. Tel que, il doit avoir environ 3 jours.

En photo 3, le champignon prend de l'ampleur, il a maintenant une dizaine de jours, la couleur encore foncée de ses franges nous indique qu'elles vont encore se gorger et se développer.

En 4, le 03/09, le Sparassis présente une couleur idéale, blanc crème uniforme mêlé d'une pointe de rosé, c'est la période idéale pour le récolter. Le champignon a 18 jours d'existence...

Photo 5, presque 1 mois d'existence, il est trop tard pour le cueillir, le champignon commence à foncer, la couleur n'est plus uniforme, les pointes brunissent et se racornissement, il ne reste plus qu'à le laisser tranquille.

En 6 et 7, un champignon attaqué par d'autres champignons, il commence sa lente dégradation et son odeur plus que passée ne manquera pas d'attirer quelques Coléoptères (photo 8), qui en quelques jours, auront totalement nettoyé la place.

Le jour suivant, la place est propre, plus rien ne laisse imaginer qu'un champignon occupait cet endroit, l'année prochaine, sans doute, ici, un autre Sparassis reviendra. La vie du champignon aura tout de même durée 45 jours

22/11/2006 -

 



 

Sparassis crispa

 





 

Sparassis crispa

 






- espèce proche et confusion possible:

    Sparassis laminosa, Sparassis brevipes.

Sparassis laminosa Fr.
Sparassis brevipes Krombh.

Clavaire à lames



Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -