Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
 Ramaria stricta, Ramaire droite, clavaire dressée.
 
Facebook Google +

  Champignon :
 

Ramaria stricta (Pers. : Fr.) Quélet 1888

 

Clavaire dressée
Ramaire droite

Ramaria stricta.


Règne :
Fungi
Division :
Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Phallomycetidae
Ordre : Gomphales
Famille : Gomphaceae
Genre : Ramaria

Photo © ChampYves Réf : ISF 09/2014

 

Particularités :

 

jusqu'à 10 cm, d'aspect buissonnant, aux nombreux rameaux verticaux parallèles issus d'une base commune, peu épaisse, tonalité générale ocre orangée plus ou moins vif fonction des conditions environnantes, sommets divisés en pointes de couleur jaunâtre puis concolores, abondant cordon mycélien à la base agglutinant bois et feuilles mortes ;

Chair :

 

élastique, blanchâtre à jaunâtre beige pâle devenant faiblement brun rougeâtre au froissement, amère et poivrée, odeur acidulée, parfois faible d'anis ;

Spores :

 

sporée ocre pâle ;
spores elliptiques, légèrement verruqueuses, 7-10 x 4-5 µm ;

Comestibilité :

 

non comestible.

Ramaria stricta est un champignon relativement commun, d'août à novembre, colonisant en petites troupes souches, branches à terre, sciures ou feuilles agglomérées entre elles par les filaments mycéliens (rhizomorphes), généralement de feuillus (hêtres en particulier), parfois de conifères.
De 3 à 10 centimètres de hauteur, ce champignon se compose de branches cylindriques, issues d'un tronc court, se ramifiant par bifurcations droites denses et serrées, ocre-jaune à ocre-brunâtre, leurs extrémités en forme de U étant plus jaunes, mais vite concolores.

Caractère de ce champignon sans doute le plus courant du genre : il vient sur le bois pourri, ses rameaux sont bien droits et au frottement tout le champignon se teinte de brun-rougeâtre. La chair est amère et présente une légère odeur d'anis.

Non réellement considérée comme toxique, sa chair peu agréable est à éviter, d'autres clavaires assez difficiles à déterminer, présentent, elles, une certaine toxicité, la confusion est toujours possible, donc, à éviter.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Ramaria condensata (Pers. : Fr.) Quélet
Clavaria condensata Fr.
Clavaria dendroidea Fr.
Clavaria stricta Pers.
Clavaria stricta var. condensata Lundell

Clavaire droite
Clavaire dressée
Clavaire étroite 

(DE) : allemand : Steife Koralle
(UK) : anglais : Straight Clavaria, Upright Coral
(DK) : danois : Rank koralsvamp
(FI) : finnois : Suorahaarakas
(HU) : hongrois : Korallgomba
(NL) : néerlandais : Rechte koraalzwam
(NO) : norvégiens : Rank korallsopp
(PL) : polonais : Gałęziak zbity
(RU) : russe : Рамария жесткая ; Рамария торчащая
(SE) : suedois : Rak fingersvamp
(SK) : slovaque : Strapačka vzpriamená
(CZ) : tchèque : Kuřátka přímá

12/12/06 -






 

Ramaria stricta

 





 

Ramaria stricta, Ramaire droite.

 





Facebook Google +
 
Artomyces pyxidatus

- Confusion(s) possible(s) :

 

Artomyces pyxidatus (Pers. :Fr.) Jülich

 

Clavaire couronnée
Clavaire à pyxides

 

Synonymes :

Clavaria pyxidata Pers. 1794
Merisma pyxidatum (Pers.) Spreng. 1827
Clavaria coronata Schwein. 1832
Clavaria petersii Berk. & M.A. Curtis 1873
Clavicorona pyxidata (Pers.) Doty 1947
Clavicorona coronata (Schwein.) Doty 1947

 

Autre clavaire lignicole, Clavaria ou Ramaria pyxidata fréquente généralement des bois très pourris et plus tendres de feuillus comme le saule ou le peuplier, plutôt rare sur conifères.
==> Se caractérise par un carpophore en forme de buisson (buissonnant, clavarioïde) de 10 cm de haut, crème à jaune pâle ou rose pâle, sommets en trompettes, entonnoirs ou cupules surmontées de terminaisons fertiles. Chair blanc jaunâtre, saveur légèrement amère et âcre après longue mastication, odeur épicée.

Sporée blanche amyloïde, spores elliptiques, finement verruqueuses, de 4-5 x 2-2,5 µm.

Artomyces pyxidatus, à rechercher du mois de septembre au mois de décembre ;
aucun intérêt culinaire.

14/12/06 -

 
 
Règne : Fungi
Division :
Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe : Agaricomycètes
S/Classe : --
Ordre : Russulales
Famille : Auriscalpiaceae
Genre : Artomyces

Réf : ISF 09/2014





Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -