Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Craterellus sinuosus (Fr. : Fr.) Fr.
Pseudocraterellus sinuosus (Fr. : Fr.) Corner

 

Chanterelle sinueuse

Pseudocraterellus sinuosus.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
Ordre : Cantharellales
Famille : Cantharellaceae
Genre : Craterellus
Photo © ChampYves  

 

Chapeau :

 

de 15 à 50 mm, plat puis largement infundibuliforme ;
cuticule adnée, gris-brun, brun-jaune, ocre, brillante, lisse à fibrilleuse ;
marge mince, sinueuse, flexueuse, parfois crispée ;

Plis :   hyménium pruineux blanchâtre, gris, lisse au début, puis présentant de vagues plis décurrents et interveinés ;
Pied :   jusqu'à 60 mm de haut pour 3 à 8 mm de diam, généralement central, cylindrique, plein ou creux jusqu'à la moitié, concolore au chapeau ;

Chair :

 

fine, souple, blanchâtre ; odeur nulle à faiblement fruitée ;

Spores :

 

sporée blanchâtre ;

Comestibilité :

 

bon comestible.

 

Synonymes : Pseudocraterellus undulatus ; chanterelle à chapeau sinueux ;

Bien moins connue et plus rare que ses cousines : girolles et trompettes des morts, cette petite chanterelle se distingue par sa silhouette bien sûr, son chapeau brun-rougeâtre irrégulier, sa marge sinueuse origine du nom, mais surtout par son hyménium blanchâtre et veiné. Comme elles, la chanterelle à chapeau sinueux est un très bon comestible et en outre présente l'avantage de n'être jamais véreuse. Elle se prête très bien à la conservation par dessiccation.
Préférant un sol acide, pseudocraterellus sinuosus se montre du mois d'août au mois d'octobre en plaine et moyenne montagne, sous couverts clairs de feuillus (hêtres, chênes, châtaigniers ..), parfois isolément mais le plus souvent en touffes ou en bandes drues de plusieurs congénères agglutinés.

 

Chanterelle sinueuse

10/04/04-
01/12/2010 -

 



 

Chanterelle sinueuse, Craterellus sinuosus.

 





 







Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -