Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

Dumontinia tuberosa, Scerotinia tuberosa

 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

  Champignon :
 

Dumontinia tuberosa (Bull. : Fr.) Kohn 1979
Sclerotinia tuberosa (Hedw.:Fr.) Fuckel 1870

 

Sclérotinie tubéreuse

Dumontinia tuberosa, Sclérotinie tubéreuse, Pézize tubéreuse, Dumontinie,

Règne : Fungi
Division :
Ascomycota
Classe :
Leotiomycetes
S/Classe : Leotiomycetidae
Ordre : Leotiales
S/Ordre : Pezizineae
Famille : Sclerotiniaceae
Photo © ChampYves Réf : EOL.org 2013

 

Particularités :

 

apothécies châtain brun orangé plus ou moins foncé, l'extérieur de la coupe concolore puis pâlit au sec ;

Chair :

 

fine, cireuse, fragile, sans réelle odeur, léger goût sucré ;

Spores :

 

sporée blanche, non amyloïde ;
spores lisses, hyalines, elliptiques 6-8 x 12-16 µm, généralement biguttulées, une petite guttule à chaque pôle ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

Du mois de mars au mois de mai, ce champignon cupuliforme de 10 à 30 millimètres de diamètre pousse à la floraison de l'anémone des bois dont il parasite le tubercule.
Dumontinia tuberosa est tout d'abord sphérique, peu charnue, présentant une petite ouverture en son sommet, puis s'ouvre en coupe pour enfin, si les conditions restent à l'humide, s'étaler en forme de soucoupe. Sinon, au sec, très vite le champignon s'éclaircit, durcit et se racornit.
La sclérotine tubéreuse modifie le rhyzome de l'anémone sylvie : Anemone nemorosa, en le transformant en un petit sclérote (noir à l'extérieur, blanc à la coupe) d'où sortiront, au printemps, les cupules reliées à leurs substrats par de fins et longs pédoncules pouvant atteindre 5 à 10 centimètres.

Inutile de préciser que ce minuscule champignon ne présente aucun intérêt, si ce n'est sa présence à une époque ou peu de ses congénères montrent le bout du nez.

 

Dumontinia tuberosa, Sclérotinie tubéreuse, Pézize tubéreuse.

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

 

Peziza tuberosa Bull.1790
Macroscyphus tuberosus (Hedw.) Gray 1821
Scerotinia tuberosa (Hedw.:Fr.) Fuckel 1870
Hymenoscyphus tuberosus (Bull.) Phillips 1887
Whetzelinia tuberosa (Hedw. per Merat) Korf & Dumont 1972
Helvella tuberosa Dicks

Pézize tubéreuse
Dumontinie

(DE) : allemand : Anemonenbecherling
(UK) : anglais : Anemone Cup
(NL) : néerlandais : Anemoonbekerzwam
(PL) : polonais : Twardnica bulwiasta
(SI) : slovène : Gomoljasta zalogarica
(SK) : slovaque : Hľuznatka veternicová
(CZ) : tchèque : Hízenka sasanková

13/09/2010 -

 



 

Sclérotinie tubéreuse, Pézize tubéreuse, Dumontinie.

 





 

Dumontinia tuberosa, Sclérotinie tubéreuse, Pézize tubéreuse.

 






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -