Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
 
 
<<précédente
Compteur
 Champignons :
 
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
 
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 

 

 

 

    Photo 3 : Cantharellus cibarius, girolles minuscules en pleine croissance.

 

 

    Photo 4 : superbe exemplaire solitaire de notre Chanterelle jaune d'oeuf.

 

 

    Photo 5 : Cantharellus cibarius : les lames ou plutot les plis de la girolle.

 

 

    Photo 6 : petite récolte de Chantharellus var. pallens, presque blanche! cette girolle.

 

You TubeGoogle +
Facebook Twitter
 

Cantharellus cibarius Fr. : Fr. 1821

 

Chanterelle

Photo1 : Chanterelle, girolle, chanterelles commune ..       Photo 2 : Cantharellus cibarius, la Chanterelle, la jaunotte, Chanterelle ciboire.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
Ordre : Cantharellales
Famille : Cantharellaceae
Genre : Cantharellus
Photo © ChampYves.frRéf : C.D.2011

 

 

Chapeau :   de 2 à 12 cm, convexe puis centre légèrement déprimé avec l'âge, d'une belle couleur jaune d'œuf ;
marge d'abord enroulée, puis sinueuse, lobée et fragile ;
cuticule séparable, sèche, unie ;
Plis :   assez espacés, parfois ressemblant à de grossières lamelles, fourchus, largement décurrents sur le stipe ;
Pied :   de 4 à 7 cm et ~1,5 de diam, charnu, plein, inégal et s'amincissant vers la base, sec, concolore au chapeau ;
Chair :   compacte, blanc-crème, légèrement fibreuse dans le pied, jamais attaquée par les larves ;
Spores :   sporée crème non amyloïde ;
spores lisses, elliptiques 7-8 x 4-5 microns, guttulée ;
Comestibilité :   excellent comestible.

 

La Girolle est sans doute le plus populaire des champignons juste derrière ou aux côtés du Cèpe. Si prisée, si connue et reconnue de tous les amateurs du genre qu'on la retrouve très fréquemment à l’étal de la plupart de nos marchés.
La chair de cette girolle, au goût fin et subtile toute parfumée de mirabelles, est d’autant plus intéressante qu'elle n’est jamais véreuse et rarement attaquée par les limaces.
Pouvant accompagner de nombreuses préparations, des plus simples aux plus compliquées, la Girolle présente de grandes qualités culinaires, mais cependant, sa chair ferme nécessitera une cuisson un peu plus importante que pour la plupart des autres champignons.
Quelques cas ont été rapportés dans la littérature de dérangements intestinaux dûs à la Girolle, mais pour autant
<< ces accidents sont à verser au chapitre des intoxications aberrantes >> (A. Marchand), la Girolle reste bien entendu un comestible très estimé.

Fidèle à ses stations, assez commune, la girolle apparaît dès le mois de juin jusque parfois en décembre, avec de fortes poussées en juillet après une bonne pluie d’orage, dans les lieux humides, sous les feuilles ou dans la mousse, préférant les terrains acides.
Pour être peut-être un peu plus précis, si je reprends un article de Guillaume Eyssartier dans le n° 3 page 10 de SCM, on devrait trouver les girolles à plus de 50% sous les chênes, puis viennent les hêtres, les bouleaux et divers autres feuillus, partout géographiquement parlant, sans pour autant dépasser l'étage subalpin. Pour lui, il paraît probable qu'il existe différentes espèces de Girolles en fonction des arbres sous lesquels elles poussent. Il faut dire qu'on ne s'est pas penché sur le cas GIROLLES depuis au moins 25 ans.

Tiens, au fait, cette année, au programme des Mycologiades (2007) le jeudi 4 octobre sera la journée spécialisée "Craterellus et Cantharellus" : les chanterelles et girolles, organisée par M. le Professeur Régis Courtecuisse.
Une page complète y est d'ailleurs consacrée << LA CHANTERELLE OU GIROLLE >> sous la plume d' Alain Bellocq, le même Alain qui sévit aussi dans la revue SCM. Sûr que de ces journées mycologiques sortira notre Girolle toute dépoussiérée.
À suivre..

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Agaricus chantarellus Bolt. (1788)
- Cantharellus edulis Sacc. (1916)
- Cantharellus flavescens Lamarck
- Cantharellus vulgaris S.F. Gray
- Craterellus cibarius (Fr. : Fr.) Quélet (1888)
- Merulius cantharellus (L.) Scop.
- Merulius alectorolophoides (Schaeff.) J.F. Gmel. (1792)
- ....

- Girolle ; Ciboire ; Jaunotte ; Jaunerêt ;
Chanterelle ; Ciboire ; Girand ; Grillo ;
Jaunelet ; Jaunette ; Jaunire ; Jauniret ;
Roussette ; Rousotte ; Rousonne ; ...

et bien d'autres encore, en fait, chaque région, chaque dialecte ou patois s'est approprié ce champignon que partout on récolte et apprécie.

 

(DE) : allemand : Pfifferling, Eierschwamm, Echter Pfifferling
(UK) : anglais : Yellow Chanterelle
(BG) : bulgare : Пачи крак
(DK) : danois : Almindelig kantarel
(EE) : estonien : Harilik kukeseen
(ES) : espagnol : Girolo, Rebozuelo, Rossinyol
(FI) : finnois : Keltavahvero, Kanttarelli
(HU) : hongrois : Sárga rókagomba
(IT) : italien : Gallinaccio, Galletto, Gialletto o finferlo
(NL) : néerlandais : Hanenkam
(NO) : norvégiens : Kantarell
(PT) : portugais : Cantarelas ; Amarelos
(PL) : polonais : Pieprznik jadalny ; Liška obecná
(RU) : russe : Лисичка настоящая
(SE) : suedois : Kantarell ; Gul kantarell
(SI) : slovène : Navadna lisička
(SK) : slovaque : Kuriatko jedlé
(CZ) : tchèque : Liška obecná

27/09/2007 -

 

Cantharellus cibarius, Chanterelle, chanterelles commune, Girolle

 

 

 

 

La chanterelle commune, la girolle, la jaunotte : Cantharellus cibarius

 

 

 

 

Chanterelle ciboire, chanterelle commune, la jaunotte, jaunelet ou jaunette et encore bien d'autres ..

 
 

Idées de recette autour de la girolle :



- confusions possibles :

top
  Omphalotus illudens (Schw.) Sacc
  Clitocybe trompeur
toxique
Clitocybe trompeur

Photo © Geneviève CH.

Classe : Homobasidiomycètes
Ordre : Boletales
Famille : Omphalotaceae
Genre : Omphalotus

=> voir nouvelle classification.



 

    Hygrophoropsis aurantiaca, clitocybe orangé sur souche de pin.

top

Une autre confusion possible mais de moindre importance, car non dangereuse, est celle possible avec le Clitocybe orangé, ou fausse girolle, Hygrophoropsis aurantiaca, de taille plus petite, présentant des lames fines, bifurquées, et une chair à consistance molle sur l'ensemble du champignon.
La confusion reste peu grave avec cette espèce qui est un comestible de moindre importance, mais qui, si consommé en grande quantité, peut s'avérer purgative.


 

Et pour tenter de bien différencier nos trois champignons, un tableau résumé des principaux caractères :

 

 

Cantharellus cibarius

Chanterelle

Hygrophoropsis aurantiaca

Fausse chanterelle

Omphalotus illudens

Clitocybe trompeur

  Photo : chanterelle, girolle.
qualité excellent comestible comestible très moyen et parfois douteux toxique
période juin - décembre
septembre - novembre juillet - novembre
fréquence commun très commun rare
odeur de mirabelle insignifiante forte, oléagineuse
lames plis décurrents (pas de lames véritables) fourchues
séparables du chapeau
fourchues (luminescentes)
non séparables du chapeau
chapeau

charnu à chair ferme

odeur fruitée (abricot, mirabelle)

tout le champignon à chair molle

odeur et saveur insignifiante

charnu, chair ferme orangée,
- réaction verte à l'ammoniaque lames et cuticule
couleur jaune d'oeuf à jaune orangé orange orange vif à rouge brique cuivré

habitat

sous feuillus, non lignicole
seule ou parfois en petites troupes mais à bases toujours dissociées.

solitaire ou en petites troupes d'individus disséminées
à terre ou directement sur bois très décomposés, sous conifères.

lignicole, cespiteux, parfois aussi sur racine traçante
=> attention : paraissant terrestre.

 

28/09/07

 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -