Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Sarcodon imbricatus, Hydne imbriqué.
 
Sarcodon imbricatum.
 
Facebook Google +
Twitter You Tube

  Champignon :
 

Sarcodon imbricatus (L. : Fr.) Karst. 1881.

 

Hydne imbriqué

Sarcodon imbricatus, Hydne imbriqué, .      Sarcodon imbricatus, Hydne imbriqué

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : -
Ordre : Thelephorales
Famille : Bankeraceae
Genre : Sarcodon

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

de 5-15/30 cm de diamètre, convexe, puis plan, étalé et déprimé à ombiliqué - cuticule épaisse, séparable, sèche, tenace, ornée de grosses écailles brun foncé à noirâtres disposées en cercles concentriques, très saillantes au centre du chapeau, beaucoup moins vers la marge, sur fond brun pâle à brun grisâtre ; marge concolore, mince, enroulée puis droite ;

Aiguillons :

 

longs de 0,5-1,3 cm, assez fins, serrés, décurrents,  fragiles, blanc cendré au début puis brun grisâtre à brun rougeâtre dans l'âge ;

Pied :

 

4-10 cm de long par 1,5-3,5 cm de diamètre, central ou un peu excentrique, égal ou élargi vers la base et le sommet, plein, glabre, blanchâtre taché de brun ou entièrement brunâtre ;

Chair :

 

épaisse de 0,5 à 1,5 cm, relativement tendre au début puis vite ferme coriace et tenace, blanchâtre puis brunâtre, parfois zonée, à saveur douce à légèrement amère, odeur faible peu agréable (de cheval, iodée ..!!) ;

Spores :

 

sporée brune ;
spores subglobuleuses, verruqueuses-tuberculeuses, 6-8 x 5-7 µm. ;

Comestibilité :

 

comestible.

 

Cet hydne brun foncé est assez caractéristique, déjà et bien sûr par ses aiguillons longs grisâtres à brunâtres, mais aussi par son chapeau, souvent de grande taille, charnu et dur, tout hérissé de grosses écailles sombres, plus foncées en leurs sommets, disposées concentriquement, bien relevées au centre du chapeau, plus apprimées vers la marge. C'est l'espèce hydnoïde la plus robuste et la plus spectaculaire.
Réputé continental, submontagnard, l'hydne imbriqué vient solitaire ou en groupes sur le sol dans les forêts de conifères (surtout pins et épicéas) ou mêlées, le plus souvent en terrain sablonneux et acide, du mois d'août au mois de novembre.

Assez commun à rare en certaines places, il est comestible jeune, mais pas de grande réputation. Éventuellement, supprimer tous les aiguillons, le blanchir avant préparation puis jeter l'eau de cuisson pour en diminuer l'amertume. Peut être aussi utilisé comme condiment en poudre ou conservé en morceaux dans l'huile ou le vinaigre.

- espèces proches:

Sarcodon scabrosus  (Fries) Karsten
Synonyme:  Hydnum scabrosum
Nom français:  Hydne rugueux

Sarcodon scabrosus ressemble beaucoup à S. imbricatus mais de taille plus modeste, et surtout la base du pied s'en diffère par une coloration bleu vert noirâtre, coloration aussi bien extérieure qu'intérieure, pied orné de petites squamules brun foncé sur fond rose brunâtre.
Commun, grégaire ou solitaire sous couvert de résineux, de la mi-août jusqu'en octobre.
Non comestible.

 

Photo 2 : 10/09/2006 ; envoyée par Daniel L. qui nous montre bien le chapeau typique de Sarcodon imbricatus couvert de grosses écailles hirsutes au centre, plus apprimées à la périphérie, et disposées concentriquement.

Photo 4 : 15/10/200 ; énorme exemplaire de Sarcodon envoyé par Alain JOL., une main à côté pour en donner les proportions.. , impressionnantes, non !
Détails donnés par son "inventeur" :
<< les dimensions sont un peu ovales, 350 mm x 200 mm. Ramassé dans un bois de résineux (dominance pins).>>

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Sarcodon aspratus (Berk.) S. Ito
Hydnum imbricatum L. ex Fr.
Hydnum aspratum Berk.
Bankera infundibulum (Sw.) Pouzar
Hydnum infundibulum Sw.
Phaeodon imbricatus (L.) J. Schröt.

Sarcodon imbriqué
Hérisson gris
Barbe de bouc

(DE) : allemand : Habichtspilz
(UK) : anglais : Scaly Tooth ; Scaly Urchin, Shingled Hedgehog, Hawks Wing
(DK) : danois : Skællet kødpigsvamp
(FI) : finnois : Fjällig taggsvamp, Männynsuomuorakas, Suomuorakas
(IT) : italien : Steccherino bruno
(NL) : néerlandais : Geschubde stekelzwam
(NO) : norvégiens : Skjellstorpigg
(PL) : polonais : Sarniak dachówkowat
(SE) : suedois : Fjällig taggsvamp
(SI) : slovène : Rjavi ježevec
(CZ) : tchèque : Lošák jelení

11/09/07 -

 

 





 

Sarcodon imbricatus, Hydne imbriqué, Hérisson gris, Barbe de bouc, Hydnum imbricatum.

 





 

Sarcodon imbricatus

 









Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -