Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles, Earpick Fungus...
 
Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles, partie hirsute du chapeau.
 
Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles, les aiguillons.
 
Facebook Google +
Twitter You Tube
 
Auriscalpium vulgare , un jeune.

  Champignon :
 

Auriscalpium vulgare S.F.Gray

 

Hydne cure-oreilles

Photo 1 : Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles, Hydnum auriscalpium, Pleurodon auriscalpium

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
-
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : -
Ordre : Russulales
Famille : Auriscalpiaceae
Genre : Auriscalpium

Photo © ChampYves.fr Réf : speciesfungorum.org

 

Chapeau :

 

0,5-1,5 cm, circulaire à réniforme, faiblement convexe, fortement hirsute, beige brunâtre puis brunâtre, châtain ;
marge plus claire, sinueuse et incisée à l'insertion du pied ;

Aiguillons :

 

jusqu'à 3 mm de long, peu serrés, brunâtres, pâlissant à partir de la marge ;

Pied :

 

7 x 0,2 cm, fixé latéralement au chapeau, raide mais assez fragile, finement feutré ou hirsute, renflé à sa base, brun foncé presque noirâtre ;

Chair :

 

blanchâtre, ligne brunâtre sous la cuticule, mince, tenace, coriace, sans odeur, saveur un peu âcre ;

Spores :

 

sporée blanche, amyloïde ;
spores ovoïdes,5 x 4,5 µm, très finement verruqueuses ;

Comestibilité :

 

non comestible.

 

Auriscalpium vulgare est un saprophyte lignicole greffé sur cônes de pins (Pinus) plus ou moins enfouis dans le sol, mais aussi et plus rarement sur branches pourries. C'est un champignon assez commun mais peu visible de par sa taille et sa tonalité générale foncée. Bien souvent, d'ailleurs, il est très discret, parmi les mousses, son hôte totalement enterré sous elles, mais il suffit de dégager les mousses au pied du cure-oreille pour en découvrir la pomme, le cône.

De la plaine à la haute montagne, de distribution très large, on pourra le trouver toute l'année, mais ses principales poussées correspondent surtout aux pluies de printemps et d'automne. Ensuite, il reste ainsi sans se dégrader et se couvre de mousses et d'algues, le rendant encore plus discret.

- synonymes latins :

Hydnum auriscalpium L. : Fr.
Pleurodon auriscalpium (L. : Fr.) Pat.

- et dans quelques autres langues :

(DE) : allemand : Ohrlöffelstacheling ; Ohrlöffel
(UK) : anglais : Earpick Fungus ; Fircone Hydnum
(DK) : danois : Koglepigsvamp
(FI) : finnois : Käpyorakas
(NL) : néerlandais : Oorlepelzwam
(NO) : norvégiens : Konglepiggsopp
(PL) : polonais : Szyszkolubka kolczasta
(SE) : suedois : Örtaggsvamp
(SI) : slovène : Lopatovka obyčajná
(CZ) : tchèque : Lžičkovec šiškový

13/11/2006

 



Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles, Hydnum auriscalpium, pomme de pin sur mousse.





Auriscalpium vulgare, Hydne cure-oreilles sur pomme totalement enterrée.






Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -